Camille Lacourt : quand les filles lui arrachaient sa chemise dans les bars

Camille Lacourt : quand les filles lui arrachaient sa chemise dans les bars
Camille Lacourt lors du gala de charité le grand bal ParAmour' à l'hôtel de ville de Paris, le 14 février 2019.

Azza Kamaria

Du haut de ses deux mètres, Camille Lacourt en a fait tourner des têtes... Des aventures qu'il raconte dans "Cinquante nuances de bleu", son livre autobiographique pour lequel il est actuellement en promo.

Invité dans l'émission À la bonne heure, lundi 11 mars 2019, Camille Lacourt est revenu sur les situations délicates dans lesquelles il s'est retrouvé face à la gent féminine. "Ça m'est arrivé quand on est arrivé à Marseille, on est allé boire un verre pour célébrer nos victoires, et on m'a arraché ma chemise. C'est pas très agréable, quand on est tranquille avec des amis et qu'on vient vous arracher votre chemise...", a confié l'ex-mari de Valérie Bègue à Stéphane Bern avant de poursuivre : "Imaginez le contraire, si c'est un homme qui va arracher le chemisier d'une fille ? On ne se sent pas violé, ce serait exagéré, mais c'est pas correct."

Des soirées en boîte gay

Quelques jours plutôt, vendredi 8 mars, invité sur le plateau de Quotidien, le nageur racontait la même histoire en précisant que pendant qu'il se faisait arracher la chemise, son ami Frédérick Bousquet se faisait "gentiment peloter par des demoiselles".

La bande d'amis a fini par abandonner les sorties, privilégiant "les soirées à la maison" avant de découvrir le Cancan, un établissement fréquenté par la communauté gay de Marseille. "On a un pote qui travaille dans un bar gay. Il nous dit : 'Venez, vous allez être vraiment bien !' Et on a été effectivement vraiment bien", a confié Camille Lacourt à Yann Barthès en avouant s'y être fait draguer, "mais avec beaucoup d'humour".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.