Calogero et Benjamin Biolay s'en prennent à Michel Polnareff

Calogero et Benjamin Biolay s'en prennent à Michel Polnareff
Benjamin Biolay à la soirée hommage à Morgan Freeman lors du 44ème Festival du Cinéma Américain de Deauville, le 7 septembre 2018.

Michel Polnareff en prend pour son grade lorsque deux de ses confrères, Calogero et Benjamin Biolay, se mettent sur son dos dans une interview croisée réalisée par Paris Match, jeudi 5 novembre 2020.

"Comme la poupée, ils lui disent non, non, non, non, non", s'amuse à juste titre la journaliste de Paris Match face à ce déterrement de la hache de guerre. Les deux artistes ont une dent contre leur aîné et le font savoir. Benjamin Biolay commence avec une douceur toute relative : "Depuis que je suis petit, j'ai vu des gens se mettre dans la sauce pour Michel Polnareff. Et cela n'a servi à rien." Et Calogero y va de son commentaire : "Ah Polna, c'est le plus compliqué." Puis vient la déferlante de reproches.

"Le gars finit par faire ses courses en survêt chez Whole Foods"

L'interprète de En apesanteur critiquant alors le choix de ses musiciens : "Quand il est revenu à Bercy, je n'ai pas compris pourquoi il n'avait pas fait appel à de bons musiciens français qui connaissaient ses chansons. Ça aurait été tellement plus chic... Son bassiste, ce n'était pas possible." Le chanteur de La Superbe, lui, s'agace de son refus de travailler avec des artistes français bien qu'il soit "l'un des plus grands de ce pays". Celui qui est également l'auteur de plusieurs textes du nouvel album de Calogero, poursuit en prenant partie pour Pascal Obispo dans le conflit qui l'oppose à Michel Polnareff : "Au lieu de chier sur les chansons de Pascal Obispo, il aurait dû essayer d'en faire une de bien avec lui. Au final, le gars a commencé à chanter devant le Sacré-Coeur et il finit par faire ses courses en survêt chez Whole Foods". L'Amiral Drôle va rire jaune !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.