Bruno Solo, sur la mort de ses parents : "C'est une période cruelle"

Bruno Solo, sur la mort de ses parents : "C'est une période cruelle"
Bruno Solo lors de la projection du film "Guy", suivie du concert d'Alex Lutz et des musiciens du film, au Bobino à Paris, le 3 décembre 2018.

Dès le 26 mars 2019, Bruno Solo fera son retour sur le petit écran dans la série "Un avion sans elle", diffusée sur M6. Dans les colonnes de Ici Paris, l'acteur évoque donc ce nouveau rôle à la télévision, mais également la récente perte de ses parents à seulement quelques mois d'intervalle.

Dans la nouvelle série de M6, "Un avion sans elle", Bruno Solo interprète un personnage qui se retrouve propulsé à la fin des années 1970. L'occasion idéale pour le comédien de 54 ans de s'inspirer du look de son père, décédé en fin 2018, afin de lui rendre hommage à sa manière. "1977, j'avais 14 ans, j'ai des souvenirs véhiculés surtout par l'image de mes parents et du look de mon père notamment à qui j'ai rendu une sorte de petit hommage en gardant une barbe très fournie", a-t-il confié lors d'une interview accordée au magazine Ici Paris, en kiosque depuis ce mercredi 20 mars.

Une période de deuil très difficile à vivre

Dans la foulée, Bruno Solo a expliqué avoir perdu son père pendant la préparation de la série. D'où son profond désir de coller au plus près à l'image de son papa pour incarner son personnage. "J'ai donc eu envie de lui ressembler à travers le look de mon personnage de Jacques Monod. De porter comme lui des pantalons pattes d'éléphant, des vestes cintrées en cuir qui ressemblaient à du skaï... Quand j'ai vu les images, c'était troublant de voir à quel point j'avais l'impression de retrouver mon papa. On se ressemblait beaucoup", a-t-il affirmé.

À savoir, les temps sont malheureusement durs pour Bruno Solo puisqu'il a également perdu sa mère en février dernier, juste quelques mois après le décès de son père. "Je l'ai perdu il y a cinq mois et je viens d'enterrer ma maman, c'est une période cruelle", a-t-il conclu avec émotion.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.