Brigitte Macron : sa fille Tiphaine aurait reçu des menaces de mort

Brigitte Macron : sa fille Tiphaine aurait reçu des menaces de mort
Brigitte Macron lors d'un événement commémoratif au Château de Versailles, le 11 novembre 2018.

Solène Filly

Selon les informations de Closer, la fille de la première dame aurait été la cible de menaces de morts à la fin du mois d'avril 2019.

Fin 2018, Brigitte Macron et son époux recevaient des courriers insultants et des menaces de mort de la part d'un homme de nationalité italienne. Quelques mois plus tard, c'est au tour de Tiphaine Auzière, la fille cadette de la première dame, d'être la cible de personnes malveillantes comme l'a révélé Closer le 21 mai.

Un trio de détenus en garde à vue

Ainsi, la jeune femme de 35 ans aurait reçu des menaces de mort par téléphone au mois d'avril dernier. Le parquet de Boulogne a donc ouvert une enquête dont les investigations auraient mené à la prison de Longuenesse, dans le Pas-de-Calais. Les policiers en charge de l'affaire auraient alors réussi à isoler une cellule partagée par un trio de détenus qui utilisaient tous le même téléphone portable. Aussitôt placés en garde à vue, ces derniers auraient cependant nié les faits, arguant que le téléphone en question était utilisé par plusieurs autres prisonniers. L'objet aurait d'ailleurs servi à passer des coups de téléphone à d'autres proches du couple présidentiel, puisque le numéro de Sibeth N'Dyaye, porte-parole du gouvernement, figurerait aussi sur la liste. Celle-ci n'aurait cependant pas reçu de menaces.

Ce n'est malheureusement pas la première fois que la jeune avocate est confrontée à cette situation. En 2017, déjà, Tiphaine Auzière avait été menacée alors qu'elle était candidate suppléante République en Marche aux élections législatives et avait donc dû faire "l'objet d'une escorte discrète opérée par un policier civil", comme l'avait expliqué à l'époque Thibaut Guilluy, le candidat titulaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.