Brigitte Macron : réfugiée au Touquet à cause de l'affaire Benalla ?

Brigitte Macron : réfugiée au Touquet à cause de l'affaire Benalla ?
Brigitte Macron au Palais de l'Élysée à Paris, le 20 avril 2018.

En juillet 2018, la polémique Benalla régnait sur l'Élysée. Entre désaccords et disputes, la première dame avait alors décidé de se retirer quelques jours au Touquet. C'est, en tout cas, ce que Le Parisien a dévoilé dimanche 14 octobre 2018.

En juillet dernier, l'Élysée grouillait de tensions et de disputes concernant l'affaire Alexandre Benalla - l'ancien chargé de mission accusé d'avoir maltraité deux individus lors de la manifestation du 1er mai 2018. Des rumeurs, plus folles les unes que les autres, se sont ajoutées au scandale. Notamment une qui prêtait une liaison amoureuse entre Alexandre Benalla et le président de la République Emmanuel Macron. Des fake news qui auraient vivement blessé la première dame et auraient contribué à son départ au Touquet.

Le manque de décision de l'Élysée

Mais ce qui aurait surtout agacé Brigitte Macron, toujours d'après Le Parisien, a été le manque de prise de décision au sein de l'exécutif. Car cette dernière estimait que l'évincement rapide d'Alexandra Benalla était nécessaire pour contenir et mettre fin à cette polémique. "Elle était stupéfaite de voir la vague monter, monter, sans que personne ne l'arrête", a témoigné un vieil ami de l'ex-professeure de français.

En désaccord avec l'Élysée, la première dame aurait donc pris l'initiative de passer quelques temps au Touquet accompagnée de sa fille et ses petits-enfants pour se reposer, changer d'air et s'éloigner des scandales de Paris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.