Brigitte Bardot : ses volontés pour son enterrement

Brigitte Bardot : ses volontés pour son enterrement
Brigitte Bardot lors du Festival de la fiction TV à Saint-Tropez, le 18 septembre 2004.

Dans un long entretien à Point de Vue publié le 5 août 2020, l'ancienne mannequin et actrice, connue pour son combat pour le bien-être des animaux, a confié qu'elle avait déjà réfléchi à ce qu'elle voulait pour sa mort.

Le 26 juillet dernier, Jean Reno révélait à France Bleu qu'il souhaitait être enterré dans sa ville de coeur : Les Baux-de-Provence. Dix jours plus tard, auprès de Point de Vue, c'est Brigitte Bardot qui a fait part de ses volontés concernant ses obsèques. L'icône française aimerait que ces dernières soient très simples, à son image. Elle a même réfléchi à ce à quoi devra ressembler sa tombe.

Un "retour à la terre", sans béton !

Sur sa tombe, B.B. souhaite simplement qu'il soit inscrit "son nom, sa date de naissance, sa date de mort", accompagnés d'une "petite croix en bois". "Rien d'autre. Comme je l'ai fait pour mes chiens, mes chevaux, mes moutons, que je rejoindrai", a-t-elle précisé. Le "mausolée à la Elvis", très peu pour elle. Celle qui, au cours de ce même entretien, est revenu sur le traumatisme qu'a été la naissance de son fils, a précisé : "Enterrer, ce n'est pas embétonner ! Les mots ont un sens."

Lorsque viendra le jour de sa disparition, Brigitte Bardot "souhaite un retour à la terre, à l'essentiel". Elle considère d'ailleurs qu'il "n'y a rien de plus beau". Si l'ex-comédienne, âgée de 86 ans, a donc tout prévu, elle a tenu à préciser qu'à l'heure actuelle, sa mort n'était pas d'actualité. "Je vous rassure, je ne suis pas prête à mourir", a déclaré B.B.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.