Brigitte Bardot s'en prend à Emmanuel Macron : "Il aurait dû être acteur"

Brigitte Bardot s'en prend à Emmanuel Macron : "Il aurait dû être acteur"
Brigitte Bardot en visite au Palais de l'Élysée à Paris, le 27 septembre 2006.

Mina Levy

Brigitte Bardot s'est longuement confiée auprès de Midi Libre le 6 janvier 2019, et a notamment taclé le président de la République.

Brigitte Bardot n'a pas la langue dans sa poche et s'exprime régulièrement sur les problématiques qui lui tiennent à coeur. Cette fois-ci, lors d'un long entretien avec Midi Libre, elle n'a pas hésité à donner son avis sur Emmanuel Macron qui selon elle, aurait dû faire carrière au cinéma.

"Physiquement, il aurait pu passer"

"Depuis de Gaulle, je les ai en effet tous connus. Lui seul m'a impressionnée. Je peux comparer. Il manque à Macron l'envergure, l'autorité et le charisme. Il aurait dû être acteur", a déclaré la légende du cinéma français avant de rectifier qu'il aurait tout de même été "mauvais". "Physiquement, il aurait pu passer, mais c'est sur le fond, il n'est pas convaincant. Chez un chef de l'État, les mots doivent sortir du coeur et du verre, ça doit être spontané et vrai. On est quand même loin du compte", a-t-elle ensuite détaillé.

Interrogée sur son entretien avec le chef d'État, cette dernière en a profité pour en raconter les détails : "C'est lui qui a demandé à me recevoir. C'était assez curieux. Quand je suis arrivée, il m'a lancé : 'Vous allez m'engueuler !' Je lui ai répondu : 'Non, vous ne m'avez encore rien dit.' (...) Ce qui m'a frappée, c'est de constater sa méconnaissance des sujets que je défends. Quand on lui a parlé de l'abattage des chevaux, il croyait que c'était interdit en France. Il n'en savait rien."

La militante s'est aussi exprimée sur sa réaction lors de sa victoire présidentielle : "Je n'étais pas heureuse. Il n'était pas mon candidat. Mais c'est vrai, j'ai pensé comme d'autres qu'il pourrait peut-être changer les choses, il était jeune, différent..." Et de conclure : "En réalité, rien n'a changé."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.