Brigitte Bardot évoque ses nombreuses conquêtes : "C'est moi qui choisissais"

Brigitte Bardot évoque ses nombreuses conquêtes : "C'est moi qui choisissais"
Brigitte Bardot quitte le palais de l'Elysée après un meeting sur la cause environnementale avec le Président Nicolas Sarkozy, à Paris, le 27 septembre 2006.

Véritable icône de la féminité durant les années 1960, Brigitte Bardot a fait tourner un nombre incalculable de têtes. Aujourd'hui très investie dans la défense de la cause animale, l'actrice revient régulièrement sur ses années de gloire. Le 19 novembre 2020, dans les colonnes de Paris Match, elle est revenue sur ses nombreuses conquêtes.

Si elle passe désormais ses journées à défendre les phoques et les chiens, il fût un temps où BB, comme on l'appelait à l'époque, avait des centres d'intérêt totalement différents. Mannequin, chanteuse et actrice à succès, la jolie blonde n'en finissait plus de crever l'écran. Une notoriété accomplie qui lui a permis de partager la vie de nombreux hommes. "J'étais jolie, j'avais des aventures, je plaisais aux hommes. Je n'étais pas une poupée gonflable, c'est moi qui choisissais", affirme-t-elle à nos confrères de Paris Match.

Une femme libérée

Très médiatisée au cours de sa carrière professionnelle, Brigitte Bardot n'a jamais eu peur d'assumer ses désirs et ses aventures. Mariée à quatre reprises, elle a souvent déclaré avoir connu 17 hommes durant sa vie : une véritable révolution féministe pour l'époque. "J'ai connu une époque où le sort des femmes était beaucoup moins rigolo. Au point que j'ai un peu l'impression qu'aujourd'hui, on se plaint de tout et de rien", explique-t-elle. "Trouver qu'une femme est belle va devenir un crime, si ça continue. Moi, j'ai aimé être regardée, et quand on me mettait la main aux fesses, ce qui arrivait rarement, je trouvais ça plutôt amusant", conclut la star de "Et Dieu... créa la femme", toujours aussi libérée, même à 86 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.