Brigitte Bardot dénonce "l'indécence" des commémorations du 11 novembre

Brigitte Bardot dénonce "l'indécence" des commémorations du 11 novembre
Brigitte Bardot sur le perron de l'Élysée, à Paris, le 27 septembre 2006.

Émilie Nougué

L'ancienne actrice n'a pas apprécié les commémorations du centenaire de l'armistice ayant eu lieu le 11 novembre 2018 et l'a fait savoir le jour même sur son compte Twitter, dans un communiqué cinglant.

Ce dimanche à Paris, 70 chefs d'État étaient réunis aux côtés d'Emmanuel et de Brigitte Macron pour célébrer le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale le temps d'une cérémonie se déroulant sous l'Arc de Triomphe. Des commémorations qui n'ont pas plu à Brigitte Bardot, qui regrette aussi bien la démesure du spectacle que l'oubli d'une partie des victimes par les personnalités politiques.

Du "silence" et de la "dignité"

"Quelle indécence ces commémorations spectaculaires, ce cirque de débauche de luxe people, ces extravagances gastronomiques, tout ce 'tra-la-la' censé rendre hommage aux millions de soldats morts, grièvement blessés ou défigurés à vie, dont les corps ont pourri quatre ans dans des tranchées boueuses, infestées de rats et de vermine", commence-t-elle par déclarer dans son communiqué.

Dans la suite de son message, celle qui a fêté ses 84 ans le 28 septembre dernier pense évidemment aux animaux, elle qui s'engage corps et âme pour leur cause par le biais de sa fondation. "Sans oublier les 15 millions d'animaux, chevaux, chiens, pigeons qui ont, eux aussi, payé de leurs vies cette victoire ô combien mortifère. Un peu de silence, de dignité et de recueillement pour le devoir de mémoire envers ceux qui ont vécu un tel enfer, aurait été plus approprié", a-t-elle écrit.

Un coup de gueule qui a été aimé plus de 1 500 fois par les abonnés de l'icône de Saint-Tropez.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.