Brigitte Bardot : combien coûte sa villa en vente sur la Côte d'Azur ?

Brigitte Bardot : combien coûte sa villa en vente sur la Côte d'Azur ?
Brigitte Bardot lors des 20 ans de la Fondation Brigitte Bardot à Paris, le 28 septembre 2006.

Brigitte Bardot met en vente sa villa provençale de Peymeinade dans les Alpes-Maritimes. L'agence Christie's International Real Estate a mis la propriété acquise par l'actrice en 1957 au prix de six millions d'euros.

L'actrice était venue ici après son divorce avec le réalisateur Roger Vadim en 1957. Elle pouvait y profiter de surplombantes "vues panoramiques sur la mer à couper le souffle" ainsi que sur l'arrière-pays provençale. La "remarquable propriété historique (...) est nichée dans ses jardins luxuriants, ses oliviers et ses vignes", comme le décrit l'agence immobilière de Christie's dans l'annonce. Cette propriété du XVe siècle compte plusieurs bâtisses sur quatre niveaux avec en leur sein deux ascenseurs, pour un total quatorze chambres.

Ajoutez à ceci, deux piscines chauffées, un jacuzzi, un atelier d'artiste et des locaux de gardien. La propriété climatisée de près de 600 mètres carré possède aussi deux pool houses avec des cuisines d'été. "Tous rénovés et décorés avec goût avec les meilleurs matériaux authentiques" continue Christie's dans la description. La villa qui se nomme "Le Castelet," est à 35 min de l'aéroport de Cannes-Mandelieu.

La Madrague pour son éternel repos

La mannequin-actrice et chanteuse pour "La Madrague" en 1962 n'a qu'un seul lieu en tête pour sa dernière demeure. Brigitte Bardot dit dans son livre "Larmes de combat" (chez Plon), paru en 2018, "qu'un endroit précis a été accepté par les autorités, loin des regards, mais près des tombes de mon petit cimetière animal" dans sa maison de la Madrague. Et cependant BB de rajouter "visiter ma tombe avant d'y être, ce serait comme être face à ma propre disparition", comme le rapporte Le Point. En attendant, elle rentrera peut-être à Louveciennes où se trouve la maison de famille Bardot.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.