Bicyclette bleue de Lady Di : à combien s'est-elle vendue aux enchères ?

Bicyclette bleue de Lady Di : à combien s'est-elle vendue aux enchères ?
La princesse Diana, le prince Charles, William et Harry à bicyclette lors de leurs vacances aux Îles Scilly, le 5 juin 1989.

Un objet de discorde, très apprécié par Lady Diana, est réapparu le temps d'une vente aux enchères. Trente ans après sa mise de côté par la princesse, il s'est envolé au prix de 50 000 euros, lundi 3 mai 2021.

Dès son adolescence à Kensington, Diana Spencer n'utilisait pratiquement que le vélo comme moyen de transport. Après l'obtention d'un travail d'assistante maternelle, elle s'était offerte une bicyclette de couleur bleue pour se déplacer dans Londres. Les habitants l'avaient régulièrement vue attachée à une balustrade devant l'appartement de la future princesse, qui a même déploré le vol d'une roue. Cet achat, effectué avant son union avec le prince Charles, a posé un problème après le mariage. Aussi surprenant que cela puisse paraître, la monarchie britannique lui a reproché de ... trop rouler. Pour cette raison, la jeune femme de 19 ans a fait la Une des journaux anglais en 1981. Ils révélaient dans leurs colonnes que les membres de la famille royale lui avaient intimé l'ordre d'arrêter de l'utiliser. L'objet est qualifié de "vélo de la honte" et jugé "impropre à une princesse".

Un Raleigh Traveller de la marque anglaise Sturmey-Archer

Ce symbole de l'oppression vécue par Diana a été mis aux enchères chez Burstow & Hewett Auctioneers. Les commissaires-priseurs ont estimé : "Il symbolise une chose qu'elle a aimée, qui lui a été enlevée pour sa réputation et ce qui est jugé acceptable pour une femme faisant partie de la famille royale britannique." Certes un peu rouillé, le deux-roues s'est tout de même vendu comme du petit pain. Ce modèle Raleigh Traveller de la marque anglaise Sturmey-Archer était vendu à 9 000 livres sterling, prix de départ. Les enchères ont grimpé jusqu'à 44 000 livres sterling, l'équivalent de 50 000 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.