Bernard Tapie : "Je suis une sorte de cobaye pour la médecine"

Bernard Tapie : "Je suis une sorte de cobaye pour la médecine"
Bernard Tapie lors de son interview par le journaliste Bruce Toussaint le 20 janvier 2020 dans les locaux de BFM TV à Paris.

Atteint d'un double cancer à 77 ans, Bernard Tapie est actuellement soigné en Belgique. Il vient de donner des nouvelles rassurantes sur son état, évoquant les bienfaits du traitement expérimental dont il bénéficie.

Cela fait désormais trois années que Bernard Tapie lutte contre un double cancer touchant l'oesophage et l'estomac. Après que sa fille a donné des nouvelles plutôt rassurantes en mars 2020, l'ex-président de l'Olympique de Marseille s'est exprimé à son tour au cours d'un entretien publié par le magazine belge DH le 3 août 2020. Il se confie sur le traitement expérimental à base d'immunothérapie dont il s'est dit être l'un des premiers "cobayes".

"Je serais mort sans ça"

C'est une technique de soin qui est encore à l'essai, mais pour Bernard Tapie, les effets semblent être bénéfiques. "La tumeur a pris un sale coup", explique-t-il à nos confrères de DH, estimant même qu'il ne serait peut-être plus de ce monde s'il n'avait pas bénéficié de ce traitement expérimental que seule la médecine belge l'a autorisé à tester : "Je suis très content de parler à un Belge car je serais déjà mort si votre pays n'existait pas (...) En France, pour avoir la paix, les médecins refusent de vous soumettre à ce traitement (...) Si on ne l'avait pas mis en route, je ne serais certainement plus là pour vous en parler. Oui, je serais mort sans ça."

Pour celui qui expliquait il y a peu ne pas craindre la mort, ce traitement, bien qu'épuisant et entraînant des "effets secondaires épouvantables" est source d'espoir. Il se pourrait selon lui que son expérience bénéficie bientôt à beaucoup d'autres malades : "Il y a trois stades pour le lancement d'un nouveau traitement sur le marché. Mon traitement est au deuxième stade. Il faudra attendre des résultats suffisants pour qu'il passe au troisième stade. Je suis une sorte de cobaye pour la médecine." D'encourageantes nouvelles pour Bernard Tapie et pour l'avancée de la recherche contre le cancer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.