Bernadette Chirac : une proche donne des nouvelles de son état de santé

Bernadette Chirac : une proche donne des nouvelles de son état de santé
Bernadette Chirac lors du lancement de la 23e édition des pièces jaunes de la fondation des hôpitaux de Paris à l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches, en 2012.

Veuve depuis la mort de son époux Jacques Chirac en 2019, Bernadette Chirac vit recluse et ne donne pratiquement plus de nouvelles. Invitée dans l'émission Que sont-ils devenus ? sur Non Stop People, l'actrice et réalisatrice Agnès Vincent-Deray a fait quelques révélations sur l'état de santé de l'ancienne première dame.

Interrogée sur son reportage consacré à Bernadette Chirac, Agnès Vincent-Deray est revenue sur la toute première fois où elle a rencontré l'épouse du Président de la République. "J'ai connu Bernadette Chirac - que je ne connaissais pas du tout - sur le Tour de France. Je me rappellerai toujours notre rencontre, c'était à l'Elysée. Elle invite tous les gens qui travaillent sur le Tour de la France, car il va pour la première fois - à sa demande - s'arrêter en Corrèze. Je déjeune avec tous mes copains ou gens des sports que je ne connaissais pas. Elle ne fait que me parler, car je suis la seule qui fait tout sur le Tour de France, sauf du vélo. Je fais de la découverte du pays, de la région. Puis on se revoit et ça se passe très bien. (...) On est devenues très amies", a-t-elle expliqué au présentateur Jacques Sanchez, le vendredi 12 février 2021.

"Elle a eu quand même deux grands chocs"

Depuis quelques mois pourtant, Agnès Vincent-Deray ne voit plus beaucoup son amie, très affaiblie par une santé fragile et le décès de son époux. "J'ai de ses nouvelles. Malheureusement, je ne la vois plus parce qu'elle n'est pas au mieux de sa forme. Mais ce n'est pas dit qu'après cet épisode Covid, je ne la revois pas", a-t-elle d'abord confié. Selon ses informations, l'ancienne première dame irait cependant "plutôt mieux". "Elle a eu quand même deux grands chocs, sa fille Laurence et le président, c'est beaucoup pour une seule femme...", a-t-elle conclu, faisant ainsi référence au décès tragique de leur fille, survenu en avril 2016. Un drame dont ni Bernadette Chirac ni son époux Jacques Chirac ne se remettront jamais vraiment.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.