Benjamin Biolay, Mathieu Kassovitz, Virginie Efira : leurs souvenirs de rentrée

Benjamin Biolay, Mathieu Kassovitz, Virginie Efira : leurs souvenirs de rentrée
Benjamin Biolay en concert pour les 100 ans de la lutte contre le cancer à la cité des sciences à Paris, le 14 mars 2018.

Mardi 1er septembre 2020, des milliers d'élèves ont ressorti cartable, trousse et cahiers pour effectuer leur rentrée scolaire. À cette occasion, BFMTV a demandé à Benjamin Biolay, Mathieu Kassovitz et Virginie Efira de partager leurs souvenirs de ce jour particulier.

Benjamin Biolay, qui a effectué sa scolarité à Villefranche-sur-Saône, garde de bons souvenirs de la rentrée scolaire. "J'aimais bien la rentrée des classes moi, a confié l'interprète de Comment est ta peine ?. C'était un moment où je savais qu'il allait y avoir de nouveaux copains, qu'on allait retrouver ceux qui étaient partis tout l'été (...). Je sais qu'avec des enfants on trouve ça dur mais moi j'en ai de bons souvenirs."

Mathieu Kassovitz : "Six mois plus tard j'avais arrêté les études"

Pour Mathieu Kassovitz, tout s'est bien déroulé jusqu'à son entrée en seconde dans une classe de 45 élèves. "Il y avait une dictée, elle (la professeur) enlevait deux points à chaque faute et m'a rendu la dictée trois jours plus tard : -25. Et pour moi c'est la fin de mes études. Six mois plus tard j'avais arrêté les études, j'étais en train de travailler", a-t-il raconté.

Enfin, pour Virginie Efira, la rentrée des classes était synonyme de "réinvention de soi" : "J'étais quelqu'un d'assez bordélique, pas soigneuse, mais là le cahier propre ça donnait l'illusion que tu étais quelqu'un d'autre et que tu allais garder ce cahier propre tout le temps." Finalement, le naturel revenait rapidement au galop, faisant disparaître la "jolie écriture" des premiers jours. Et vous, quels souvenirs gardez-vous de la rentrée scolaire ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.