Bénabar assume son côté fleur bleue : "Le romantisme nous élève"

Bénabar assume son côté fleur bleue : "Le romantisme nous élève"
Bénabar à l'avant-première du film "Jeff Panacloc - L'Extraordinaire Aventure" au cinéma Grand Rex à Paris, le 5 octobre 2016.

Invité de l'émission Musique! sur Europe 1 le 10 mars 2021, pour faire la promotion de son album "Indocile heureux", le chanteur a fait l'éloge du romantisme, même dans sa forme caricaturale, et a encouragé les hommes à ne pas avoir peur d'être fleur bleue.

S'il s'adresse À tous les divorcés dans son album "Indocile heureux", Bénabar clame aussi son amour pour Les belles histoires dans un autre titre de ce disque. Car l'ami de Renaud a un côté "assez fleur bleue" qu'il assume pleinement. "C'est vrai qu'il y a dans ma chanson Les belles histoires un petit côté un peu désuet que l'on n'assume en général pas trop (...) Je suis très romantique", a-t-il reconnu.

"C'est bien d'être traversé par des sentiments un peu supérieurs"

Bénabar aime le romantisme, y compris "le romantisme littéraire du 19e siècle qui est parfois un peu théâtral, un peu surjoué". "J'aime bien ce romantisme avec un côté caricatural et la sensiblerie qu'on y trouve parfois : les sentiments exacerbés, les baisers fougueux sous la pluie, toute cette imagerie-là", a-t-il avoué.

Pour lui, "le romantisme nous élève". "C'est bien d'être traversé par des sentiments un peu supérieurs, comme l'amour. Mais c'est aussi valable pour l'amitié. C'est valable pour toutes les grandes choses, les grands sentiments, les beaux sentiments", a-t-il précisé.

Et le chanteur de regretter que certains hommes n'assument pas cette part d'eux-mêmes. "On a tendance à avoir peur que l'on se moque de nous. Du coup, on réfrène un peu ces trucs-là. Je crois qu'il faut au contraire se laisser aller (...) J'ai pas mal de copains qui sont très romantiques, presque plus que les filles d'ailleurs, bizarrement. Mais ils ne se l'autorisent pas forcément", a-t-il raconté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.