Baptiste Giabiconi affirme être "le premier héritier" de Karl Lagerfeld

Baptiste Giabiconi affirme être "le premier héritier" de Karl Lagerfeld
Baptiste Giabiconi à la soirée Moncler automne/hiver 2020-2021 lors de la Fashion Week de Milan en Italie, le 19 février 2020.

Dimanche 23 février 2020, sur TF1, l'émission Sept à Huit consacrait un portrait au mannequin Baptiste Giabiconi. Celui-ci est alors revenu sur sa relation avec Karl Lagerfeld et a indiqué que le créateur l'avait choisi pour héritier.

Il y a un peu plus d'un an, le 19 février 2019, Karl Lagerfeld décédait des suites d'un cancer de la prostate. Si sa mort laissait un grand vide dans le monde de la mode, la question de son héritage se posait également, le créateur n'ayant pas d'enfant. Hormis sa chatte Choupette, un temps évoquée pour recevoir une partie de sa fortune, l'identité de ses héritiers restait un mystère. Mais ce dimanche 23 février, Baptiste Giabiconi, le protégé du Kaiser, a révélé être l'un d'entre eux.

"Il voulait que je sois son fils"

"Il y a sept héritiers principaux. Sur la liste, je suis le plus haut. Le premier héritier", a confié le mannequin de 30 ans, avant de préciser que le montant de cet héritage était encore en cours d'estimation. Puis il en a dit plus sur la nature de leur relation : "On se faisait souvent des câlins. C'était une relation filiale, très puissante, d'un amour qu'on ne peut pas décrire. (...) Il n'y a jamais eu l'ombre d'une ambiguïté". Une relation tellement forte que Karl Lagerfeld avait même, un temps, émis le souhait de l'adopter. "Il voulait que je sois son fils d'une manière ou d'une autre", a indiqué Baptiste Giabiconi.

Au cours de l'interview, il a également annoncé que le grand couturier avait souhaité donner Choupette à sa gouvernante, Françoise. Si un animal ne peut légalement pas hériter en France, le Kaiser a "pris toutes les mesures" pour que sa chatte "soit tranquille, jusqu'au bout".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.