Audrey Fleurot se confie sur sa vie de maman "rock'n'roll'

Audrey Fleurot se confie sur sa vie de maman "rock'n'roll'
Audrey Fleurot lors du dîner de la 44ème cérémonie des César au Fouquet's à Paris, le 22 février 2019.

Audrey Fleurot sera de retour en tant qu'héroïne dans la série "HPI" diffusée sur TF1 le 29 avril 2021. L'occasion pour l'actrice de se confier dans les colonnes de Télé 7 jours, sur sa relation avec son fils, Lou, qu'elle a eu en 2015 avec le réalisateur Djibril Glissant.

Pas toujours facile de conjuguer travail et rôle de maman. Une réalité qu'Audrey Fleurot évoque dans le dernier numéro de Télé 7 jours, paru en kiosque ce lundi 19 avril. Maman d'un petit garçon de cinq ans prénommé Lou, l'actrice assume devoir se séparer de nombreuses fois de son fils. "Je suis souvent absente, alors quand je suis là, j'ai envie que ce soit festif. J'avoue, oui, je suis un peu rock'n'roll aussi", confie Audrey Fleurot.

"Son côté sale gosse me parle énormément"

Le 29 avril prochain, l'actrice sera à l'affiche de la série "HPI" diffusée sur TF1. Audrey Fleurot y campera le rôle de Morgane Alvaro, une mère de famille qui a hérité d'un grand potentiel intellectuel et qui devient consultante pour la police. Une femme qui n'a pas froid aux yeux et n'hésite pas à se rebeller. Un trait de caractère fort, qui est loin d'être étranger à l'actrice de 43 ans, qui fait part de sa ressemblance avec son personnage : "J'ai l'impression que, parmi tous les personnages que j'ai interprétés, c'est le plus proche de moi. (...) À plein d'égards, elle entre en résonance avec ce que je suis. Avec elle, je vais pouvoir me nourrir d'éléments personnels. Son côte sale gosse me parle énormément, sa provocation, et cette hypersensibilité dissimulée derrière une apparence très voyante. Je suis passée par ces phases-là."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.