Audrey Crespo-Mara raconte son pire souvenir d'interview

Audrey Crespo-Mara raconte son pire souvenir d'interview
Audrey Crespo-Mara au photocall organisé par le Groupe TF1 au Palais de Tokyo, le 9 septembre 2019.

L'exercice de l'interview n'est pas facile, et parfois, rien ne se passe comme prévu. Dans le dernier numéro de Télé-Loisirs, la journaliste Audrey Crespo-Mara raconte ses pires souvenirs d'interviews.Alors qu'elle se prépare à rejoindre le plateau de l'émission Sept à Huit en septembre prochain, Audrey Crespo-Mara a répondu aux questions de nos confrères de Télé-Loisirs au cours d'un entretien publié dans le numéro du 3 août 2020. L'occasion pour la journaliste de revenir sur l'ensemble de sa carrière et d'évoquer quelques anecdotes concernant les interviews qu'elle a menées.

Parmi les pires interviews dont se souvient celle qui fait la fierté de Thierry Ardisson, il y a notamment cet entretien avec Bernard Tapie, un matin de mars 2019 sur les ondes d'Europe 1 : "Il reste imprévisible. Je l'avais déjà interviewé et l'ai réinterviewé depuis. Mais ce matin-là, alors qu'il y avait un nouvel épisode dans les affaires judiciaires le concernant, j'ai choisi de lui en parler dès le début de l'interview. Il s'est brutalement levé et a quitté le studio, s'est-elle souvenue. J'ai eu tort de m'adresser à l'animal politique avant de voir le malade." Et si l'épouse de l'homme en noir regrette la manière dont s'est déroulée cette entrevue, il ne s'agit pas là de son pire souvenir d'interview.

Audrey Crespo-Mara a vécu "l'angoisse"

Son pire souvenir d'interview ?"Bernard-Henri Lévy... mais ce n'est pas de sa faute ! Nous avions réalisé un long entretien dans l'après-midi mais j'ai découvert, en arrivant au montage, que l'interview n'avait pas été enregistrée. L'angoisse !", a raconté Audrey Crespo-Mara à nos confrères. Une interview gâchée par un problème technique, sauvée grâce à la gentillesse de celui qui a récemment vécu une seconde lune de miel avec Arielle Dombasle : "Il a eu l'élégance de revenir le soir même pour que nous recommencions. Rares sont les invités qui auraient eu cette générosité-là !" Tout est bien qui finit bien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.