Arielle Dombasle déplore "tous ces gens masqués et muselés"

Arielle Dombasle déplore "tous ces gens masqués et muselés"
Arielle Dombasle lors du défilé Jean-Paul Gautier Haute Couture Printemps Été 2015 à Paris, le 28 janvier 2015.

Reçue sur le plateau de l'émission Buzz TV du Figaro, à l'occasion de la diffusion de la fiction "Trop jeune pour moi" sur TF1 le lundi 31 août 2020, Arielle Dombasle a tenu à s'insurger contre le port du masque et les règles de distanciation sociale entrés en vigueur en raison de la crise sanitaire.

Arielle Dombasle a décidément du mal à s'accommoder de la situation inédite engendrée par la pandémie de Covid-19. Durant son confinement passé aux côtés de BHL, la star découvrait intriguée les joies de faire ses courses alimentaires au supermarché n'hésitant pas à avouer qu'elle n'avait "aucune idée de ce que pouvaient bien être les produits de première nécessité". Aujourd'hui, ce sont les mesures barrières et le port du masque qui déboussolent davantage la réalisatrice du film "Alien Crystal Palace ".

"Je souffre beaucoup de cette situation"

Le monde d'après ne sied guère à Arielle Dombasle. Contrainte de se déplacer masquée, de se tenir à distance des autres et de devoir régulièrement se désinfecter les mains au gel hydroalcoolique, la star se sent perdue dans cette situation qu'elle ne supporte plus. Rompue à l'art de distribuer les punchlines, elle a tenu à rendre publique sa désapprobation de mesures qu'elle estime contradictoires et invasives : "Les rapports sont devenus insupportables. Tous ces zombies, tous ces gens masqués et muselés, cette crainte qui a envahi la planète, c'est nouveau. Je souffre beaucoup de cette situation, de cette peur qui s'est installée. Et puis cet hygiénisme, avec tous ces gens qui se contredisent..."

Bien décidée à ne pas laisser le virus l'empêcher de vivre comme elle l'a toujours fait, l'interprète de Just come back alive a en outre annoncé qu'elle maintiendrait son concert parisien prévu le 17 septembre prochain à La Maroquinerie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.