Arielle Dombasle : ce qu'elle apprend grâce au confinement

Arielle Dombasle : ce qu'elle apprend grâce au confinement
Arielle Dombasle au défilé Jean-Paul Gaultier Haute Couture, le 25 janvier 2016.

Actrice, chanteuse, réalisatrice et artiste à plein temps, Arielle Dombasle a déjà relevé bien des défis. Mais comme des millions de Français, la compagne de Bernard Henry Lévy doit désormais faire face à une épreuve d'un genre nouveau : surmonter le confinement.

Le 18 mars dernier, Arielle Dombasle s'était livrée sur les conditions de son confinement sur le plateau de l'émission Les Grosses Têtes : "Pour la première fois, je suis allée faire des courses alimentaires. Ça a été très difficile. [...] Je suis arrivée à un truc qui s'appelle Market. Je suis allée là. Les gens étaient hyper sympas. [...] Je ne savais pas quoi prendre, je n'avais aucune idée de ce que pouvaient bien être les produits de première nécessité"

Un témoignage largement relayé sur les réseaux sociaux, sur lequel la réalisatrice du film "Alien Crystal Palace" a accepté de revenir dans l'émission Morandini Live le 10 avril dernier sur C News : "Nous sommes des êtres adaptables. [...] C'est vrai que moi, je ne fais pas la cuisine. [...] Les trucs les plus simples je ne sais pas les faire mais j'apprends".

"On ne vit pas pour survivre"

Toujours lors de son passage sur C News, Arielle Dombasle a donné des pistes à celles et ceux qui cherchent à donner sens à ce quotidien chamboulé : "Il faut entrer dans cet autre rythme et trouver des plaisirs tous les jours. Sinon, à quoi bon vivre ? On ne vit pas pour survivre". Une philosophie de vie que la chanteuse du titre prophétique Come Back Alive applique quotidiennement, comme en attestent ses posts réguliers sur Twitter.

S'émerveiller des petites choses, redécouvrir le quotidien et ajouter de nouvelles cordes à son arc... Autant de conseils inspirants dispensés par l'artiste, bien décidée à adopter la positive attitude malgré la crise sanitaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.