Après les accusations de son ex, Loana prend la parole pour les femmes battues

Après les accusations de son ex, Loana prend la parole pour les femmes battues
Loana Petrucciani lors d'une soirée à l'hôtel Burgundy à Paris, le 7 avril 2016.

Loana Petrucciani a vite réagi sur Instagram après le passage de son ancien compagnon Fred Cauvin dans Touche pas à mon poste !. Ce dernier est l'auteur présumé de violences conjugales sur l'ancienne lofteuse pour qui la vie n'a pas toujours été rose.

Fred Cauvin, ancien compagnon de la lofteuse Loana, était l'invité de Cyril Hanouna et de sa bande dans Touche pas à mon poste ! mardi 22 septembre 2020. Le communicant n'a pas manqué de faire réagir la Toile ainsi que les chroniqueurs avec ses déclarations : "Je ne suis pas quelqu'un de violent envers une femme. Les accusations qu'elle porte sont extrêmement graves", a-t-il lancé avant d'admettre quelques minutes plus tard qu'il aurait porté "une petite gifle (à Loana) au mois de février".

"Je vous demande d'oublier mes blessures pour vous consacrer aux leurs..."

La "célébrité", comme elle se définit dans la vidéo, n'a pas perdu de temps pour réagir à la sortie médiatique de son ancien compagnon. Dans une vidéo Instagram, elle fait mention de son cas personnel mais s'adresse surtout aux femmes battues, partout en France, ainsi qu'aux hommes qui ont des "c***lles" et qui pourraient intervenir dans ces brutalités domestiques.

Loana étoffe sa publication avec un long message écrit qui reprend plus en détail le contenu de sa vidéo. "C'est grave, je suis une célébrité́, et on me met en avant", déclare-t-elle avant d'enchaîner : "Il y a des femmes, beaucoup de femmes, qui n'osent pas ou qui ne peuvent pas en parler, ou partir de chez elles parce qu'elles ont des enfants, et elles subissent (ces situations) par amour. Alors je vous demande d'oublier mes blessures pour vous consacrer aux leurs..."

Loana Petrucciani donne par la suite son mode d'emploi pour venir en aide aux personnes touchées par les violences conjugales. "Ne venez pas taper à sa porte lorsque vous l'entendez crier. Non cela ne sert à rien, ça amplifie les choses le lendemain, quelques jours plus tard. Prenez cette femme discrètement dans un coin sans forcément lui en parler. Laissez-lui votre numéro de téléphone juste en lui disant que vous pourrez être là quand elle le voudra."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.