Après deux ans de silence, Catherine Laborde évoque avec émotion la maladie

Après deux ans de silence, Catherine Laborde évoque avec émotion la maladie
Catherine Laborde au forum international de la météo et du climat à Paris, le 21 mars 2013.

En 2018, Catherine Laborde avait choisi Sept à Huit pour se livrer sur son combat contre la maladie de Lewy. Deux ans plus tard, l'emblématique présentatrice météo a accepté de revenir sur cette douloureuse épreuve au cours d'un entretien mené par Audrey Crespo-Mara. Un témoignage aussi bouleversant que touchant diffusé dans l'émission d'Harry Roselmack, dimanche 4 octobre 2020.

À 69 ans, Catherine Labordese bat contre la maladie de Lewy, une pathologie entre Parkinson et Alzheimer diagnostiquée en 2014, soit trois ans avant qu'elle ne quitte l'antenne. Alors que la maladie lui vole peu à peu ses souvenirs et lui fait perdre de son autonomie, l'ancienne présentatrice météo apparaît pétillante face à Audrey Crespo-Mara, dimanche 4 octobre. Avec courage, elle évoque son combat et raconte son quotidien aux côtés de son mari, Thomas Stern, "amant devenu aidant".

"Cela m'a projetée hors du monde des autres humain"

"Je vous dirai que oui, quelques fois je vais bien et quelques fois ça ne va pas bien", tels sont les mots utilisés par Catherine Laborde pour évoquer ce "monstre qui l'engloutit" qu'elle décrit ainsi : "Le monstre, c'est la peur qui paralyse, qui empêche car le mal s'aggrave. Cela m'a projetée hors du monde des autres humain." Sujette à des incontrôlables tremblements, à des pertes de mémoires, elle cherche ses mots à "chaque fois qu'elle veux dire quelque chose qui lui tient à coeur". Celle qui perd désormais ses repères, surtout dans le noir, ne sort plus seule. "Je ressens un désespoir total, comme un enfant qui a perdu, comme une personne qui n'a plus de liens avec l'extérieur", explique-t-elle face caméra.

Ce combat, elle le mène aux côtés de son mari, Thomas Stern, qui avait repéré les signes annonciateurs de la maladie : "C'est très compliqué d'aider quelqu'un qui a cette maladie. Il y a ce danger que l'aidé prenne la place de l'aimé. J'aimerais l'entraîner encore pour faire des balades. Il y a un temps qui est terminé. Avant cette maladie, je ne le savais pas." Ensemble, ils signent un dialogue "Amour malade. Quand aimer devient aider", à paraître le 8 octobre 2020 aux éditions Plon, à travers lequel ils évoquent la difficulté de faire face à une telle maladie. Et Catherine Laborde d'aborder le rôle de son époux, "amant devenu aidant" : "Il a besoin d'être énervé pour m'aimer. Je comprends ce désir de tuer celui qui apporte le mal."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.