Anne Roumanoff testée positive à la Covid : "Je ne vais pas si bien"

Anne Roumanoff testée positive à la Covid : "Je ne vais pas si bien"
Anne Roumanoff présente son livre "Divorcée et joyeuse ! - Ou comment survivre au divorce" au Drugstore Publicis à Paris, le 27 novembre 2019.

Mercredi 24 mars 2021, Anne Roumanoff a annoncé être atteinte de la Covid-19. Une nouvelle qui ne l'a pourtant pas empêchée d'assurer son émission quotidienne sur les ondes d'Europe 1. Néanmoins, c'est depuis son domicile que l'humoriste a assuré la présentation du programme.

"Je ne suis pas dans le studio car j'ai été testée positive au Covid", a annoncé Anne Roumanoff en préambule de son émission Ça fait du bien. Si elle se sentait un peu faible, elle a assuré ne pas avoir ressenti de symptômes précis. C'est donc grâce à l'un de ses chroniqueurs, Laurent Barat, que l'humoriste de 55 ans a été passer le test, qui s'est finalement révélé positif. "Et là, tu rentres dans une autre dimension. Tu reçois un lien par internet. On te demande ta date de naissance. Puis tu reçois un code sur ton portable. Tu as quatre minutes pour rentrer le code. Tu as l'impression d'être James Bond. Non mais je me demande comment font les gens de 75 ans", a témoigné à l'antenne celle qui est fière de ses origines.

"Ma fille me regarde comme si j'étais une pestiférée"

Si Anne Roumanoff a l'impression d'avoir contracté une forme asymptomatique du virus, son corps lui rappelle souvent que ce n'est pas le cas. Isolée chez elle, elle affirme s'essouffler rapidement dès qu'elle se lève. "À chaque fois, je me demande si je vais bien et je pense que oui. Et là, je me lève, et je vois que je ne vais pas si bien... On a l'impression d'avoir parcouru 3 kilomètres alors que tu as fait 3 mètres pour aller dans le salon. Ce n'est pas demain que je vais courir le marathon de New York", a-t-elle expliqué.

D'autre part, même si l'humoriste respecte scrupuleusement les gestes barrières, cela n'empêche pas sa fille, qui vit avec elle, de s'inquiéter outre-mesure. "Ma fille me regarde comme si j'étais une pestiférée. Dès que je sors de ma chambre, elle me force à mettre mon masque et s'éloigne comme si elle avait vu une vipère. Elle désinfecte tout ce que je touche. Je l'ai même vue désinfecter du désinfectant", a-t-elle raconté avec l'humour qu'on lui connaît bien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.