Anne Roumanoff fière de ses origines : "J'ai fait beaucoup de recherches"

Anne Roumanoff fière de ses origines : "J'ai fait beaucoup de recherches"
Anne Roumanoff lors du lancement de la 13ème édition du Pasteurdon à l'Institut Pasteur à Paris, le 9 octobre 2019.

Fille d'un écrivain juif russe, Anne Roumanoff s'est longtemps désintéressée de ses origines avant de finalement laisser parler sa curiosité. Invitée dans le Passage des Arts mardi 23 mars 2021, l'humoriste s'est laissée aller à quelques confidences.

Depuis de nombreuses années déjà, Anne Roumanoff fait rire la France entière grâce à sa gouaille et ses sketchs bien pensés. Mais il est un pan de sa vie sur lequel elle préfère rester discrète. Aînée d'une fratrie de quatre enfants, l'humoriste a grandi au sein d'une famille juive russe dont les origines remontent à loin. "Pendant longtemps, je n'étais pas passionnée par mes origines... Je me suis penchée dessus il y a quelques années et je me suis dit : 'Wouah, ce n'est pas rien.' J'ai fait beaucoup de recherches. Je me suis également inscrite sur Myheritage et j'ai découvert plein de trucs sur ma famille", a-t-elle affirmé face à Claire Chazal.

"Ma grand-mère était une femme très forte"

En fouillant ainsi dans son passé, Anne Roumanoff a découvert des ancêtres investis et cultivés. "Par exemple, mon grand-père Arcady Roumanoff était un intellectuel juif russe et journaliste. Il a contribué à la création d'une revue de la cinémathèque française", a-t-elle fièrement déclaré avant d'évoquer la vie de sa grand-mère, Lydia. "Elle était une femme très forte. Elle est née à Fez en 1915 à l'époque où on disait : 'C'est rien, c'est une fille.' Elle était une femme juive de Lituanie qui a eu la bonne idée de partir s'installer à Berlin. Elle a finalement quitté la capitale allemande en 1933 afin de se rendre en France où elle s'est mariée avec un catholique bordelais qui est devenu général. Elle était donc femme de général", a-t-elle continué. Plus tard, la grand-mère d'Anne Roumanoff est devenue "la première écrivaine juive francophone du Maroc".

Ravie de ces découvertes, l'humoriste de 55 ans compte bien rendre hommage aux membres de sa famille en écrivant un livre : "J'ai envie de faire un livre de nouvelles dans lequel je parle de tous les gens de mon entourage. Ce sont tous des personnages forts."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.