Anne Parillaud victime d'inceste : ses confidences sur son déni

Anne Parillaud victime d'inceste : ses confidences sur son déni
Anne Parillaud à la soirée de rentrée 2019 de TF1 au Palais de Tokyo à Paris, le 9 septembre 2019.

À l'occasion de la sortie de son livre "Les Abusés" jeudi 22 avril 2021, Anne Parillaud a répondu à quelques questions dans le dernier numéro de Paris Match. L'actrice en a profité pour se confier sur son déni d'inceste, infligé par son père.

Proche de son père, Anne Parillaud refuse de voir qu'il abuse d'elle. Une prise de conscience qui se fera à travers son personnage, Adélie, dans son dernier roman "Les Abusés", sorti jeudi 22 avril. "Abusée, je l'ai très certainement été mais, pour me protéger, j'ai choisi de rester dans le déni total. On appelle ça la mémoire traumatique. Dans le roman, certaines choses sont sorties inconsciemment", s'est-elle confiée dans les colonnes de Paris Match paru en kiosque lundi 19 avril.

"Je crois que je n'aurais jamais pu le faire de son vivant"

Si Anne Parillaud assure que ce n'est "en aucun cas une autobiographie", elle a attendu le décès de son père pour parvenir à l'écrire et mettre des mots sur l'inceste : "Je crois que je n'aurais jamais pu le faire de son vivant. Je pensais savoir exactement ce que j'allais raconter mais mon inconscient en a décidé autrement." La star de Nikita n'est pas la seule victime : l'homme s'en est également pris à ses autres filles, qui ont eu le courage il y a une dizaine d'années de briser le silence. Malheureusement, elles n'auront aucun soutien de leur mère qui refuse de croire à leur histoire : "Elle a répondu qu'elle n'avait rien vu. À ce moment-là, je lui ai demandé si elle pensait que c'était possible. Elle a nié, ce qui ne m'a pas aidée. Peut-être ne pouvait-elle pas imaginer le pire ou peut-être se protégeait-elle", a déploré l'auteure.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.