Anne-Elisabeth Lemoine révèle ce qui pourrait pousser son mari à la quitter

Anne-Elisabeth Lemoine révèle ce qui pourrait pousser son mari à la quitter
Anne-Elisabeth Lemoine lors du 72e Festival International du Film de Cannes, le 25 mai 2019.

Anne-Elisabeth Lemoine a lancé sur France 2 un nouveau programme pour les soirées de couvre-feu. L'animatrice aux commandes de 6 à la maison s'est prêtée au jeu de "L'interview par amour", concept emprunté à Tout le monde en parle, devant un de ses six invités du soir, Thierry Ardisson. Elle y a avoué la raison pour laquelle son mari pourrait la quitter.

Pour la première de 6 à la maison, Anne-Elisabeth Lemoine et Patrick Cohen, son confrère sur C à vous qui assurait aussi une part de l'animation, ont accueilli François Berléand, Bérengère Krief, Julien Doré et Thierry Ardisson. Ce dernier a été poussé par Patrick Cohen à faire une "interview par amour" à l'animatrice.

"Il n'y a rien de pire que les filles qui se font pulper""

Patrick Cohen propose donc à l'indémodable présentateur de Salut les Terriens ! ou de Lunettes noires pour nuits blanches "de créer à nouveau un moment de télé, avec quelque chose dont (il) a toujours rêvé : en savoir plus sur Babeth, version amoureuse". Il demande alors au mari de la journaliste Audrey Crespo-Mara s'il peut lancer "une petite interview 'Par amour'". L'animateur accepte, ce qui donne lieu à une séquence dans laquelle Anne-Elisabeth évoque ce qui pourrait faire fuir son mari.

Thierry Ardisson se lance et demande à l'animatrice, mariée à l'architecte Philippe Coelho avec qui elle a deux enfants, si "par amour, (son) Jules lui demandait, serait-elle prête à faire de la chirurgie esthétique ?". Sans attendre, elle répond : "Je pense qu'il me quitte, si je fais de la chirurgie esthétique". L'homme en noir lui reconnaît : "Vous avez de la chance. Il vous aime comme vous êtes !" La très drôle blonde en rit et avoue surtout "qu'il s'est habitué" : "Ben oui, qu'est-ce qu'il veut ! Foutu pour foutu..." Blagues à part, Anne-Elisabeth Lemoine reprend son sérieux et atteste que "franchement, elle pense qu'il la quitte". L'animatrice conclut même : "Il me l'a déjà dit, d'ailleurs." La voilà prévenue, et Thierry Ardisson en profite pour y aller de son conseil : "Surtout ne touchez pas aux lèvres. Il n'y a rien de pire que les filles qui se font pulper."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.