Anne-Elisabeth Lemoine balance sur son passé avec Marc-Olivier Fogiel

Anne-Elisabeth Lemoine balance sur son passé avec Marc-Olivier Fogiel
Anne-Élisabeth Lemoine lors de la soirée du 20e anniversaire de France 5 à Paris, le 27 novembre 2014.

Interviewée dans le dernier numéro de Paris Match, en kiosque depuis le 26 décembre 2018, au côté de sa consoeur, Anne-Claire Coudray, l'animatrice de C à vous s'est confiée sur l'époque où elle travaillait avec Marc-Olivier Fogiel.

Anne-Élisabeth Lemoine a beau avoir une très belle carrière, elle n'en reste pas moins émue lorsque ses proches lui font des compliments, comme quand son père s'est déclaré très fier d'elle dans l'émission Le Tube en juin 2018. Car si elle est désormais à la présentation de C à vous sur France 5 et réalise de très bonnes audiences, ses débuts à la radio et à la télévision n'ont pas toujours été faciles. Dans les pages de Paris Match, elle dévoile ainsi que "l'hypersensible" qu'elle est a régulièrement versé des larmes lorsqu'elle travaillait avec Marc-Olivier Fogiel.

"À la dure"

"J'ai été formée à l'école de Marc-Olivier Fogiel, qui disait les choses de façon brutale. À la dure", commence-t-elle. Des "phrases qui (l)'ont fait vaciller" et à cause desquelles elle a beaucoup pleuré à l'époque : "Pourtant, j'avais près de 30 ans et une expérience à RMC. J'aurais pu refuser, partir. Je me suis dit : 'Si tu tiens bon, tu vas apprendre et en plus tu vas être plus forte'." Une période difficile qui, si elle n'a pas fait d'Anne-Élisabeth Lemoine une "guerrière", lui a permis "d'accepter les règles" du métier.

Ce qui lui sert, encore aujourd'hui : "On est jugé tous les soirs. On vous dit chaque soir en direct 'Je vous aime' ou pas. Si on n'accepte pas, il ne faut pas être devant la caméra. Et il y a des responsabilités face à l'équipe. Je le lis dans leurs yeux : 'Notre travail, elle l'a moins bien fait qu'hier.' Alors, le lendemain, je me surpasse."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.