André Manoukian : il revient sur ses débuts et ses expériences insolites

André Manoukian : il revient sur ses débuts et ses expériences insolites
André Manoukian au village lors des internationaux de France de tennis de Roland-Garros à Paris, le 4 juin 2021.

Jeudi 10 juin 2021, André Manoukian était l'invité de l'émission Ça fait du bien sur Europe 1. Au micro d'Anne Roumanoff, il a évoqué ses débuts de jazzman dans les cabarets et s'est confié sur quelques expériences pour le moins surprenantes.

Avant le plateau de la Nouvelle Star et la célébrité, André Manoukian a connu les galères et les difficultés de la vie de pianiste anonyme. C'est en effet à Lyon, dans sa ville natale, qu'il commence sa carrière derrière le piano de bars et de cabarets. "Un exercice très compliqué", selon le célèbre compositeur de jazz, qui précise : "Il faut faire du son sans trop déranger. Les seuls gens qui viennent vous voir c'est soit pour vous demander des chansons improbables soit pour vous demander de baisser un peu."

"J'accompagnais même un numéro de strip-tease"

À l'époque, alors qu'il travaille pour un cabaret appelé L'Ambiguë, André Manoukian vit également une expérience mémorable : "J'accompagnais même un numéro de strip-tease et qui finissait en 'nu intégral', comme le disait Charles Aznavour !", s'amuse le musicien au micro d'Europe 1.

Plus tard, le pianiste décide de prendre ses valises et de se rendre à Paris. Il joue alors pour des établissements un peu particuliers, qui lui permettent de se lancer dans des sessions d'improvisation, comme il l'explique lors de l'émission : "On les avait un peu détournés parce que ça finissait toujours en jam session!" Autant d'expériences qui permettent finalement à André Manoukian d'intégrer la prestigieuse école de Berkeley Music School, à la suite d'une audition.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.