André Dussollier confie son immense passion pour les manèges

André Dussollier confie son immense passion pour les manèges
André Dussollier à l'avant-première du film "Mauvaises herbes" au cinéma UGC Ciné Cité les Halles à Paris, le 12 novembre 2018.

Émilie Nougué

Le 10 février 2019 sur Europe 1, dans l'émission Toute l'info du week-end, l'acteur aux trois César a parlé pendant 4 minutes de sa passion pour les manèges à sensation, avec un enthousiasme débordant.

Interrogé par Bernard Poirette, André Dussollier, 72 ans, a d'abord évoqué cet amour pour les manèges avec timidité. "Je le cache un peu parce que j'ai un peu honte", a-t-il déclaré, avant de raconter que cette passion lui venait de l'enfance : "Ça a commencé petitement avec les voltigeurs, comme à la Foire du Trône et ailleurs. Et après, avec les grands 8."

"C'est magnifique, c'est irrésistible"

Peu à peu, celui qui sera bientôt à l'affiche de "Tanguy, le retour" s'est laissé porter par le sujet. "J'ai deux enfants qui sont maintenant adultes. Je veux pas dire que je les force mais enfin, des fois je leur dis : 'On ne peut pas un peu prendre l'air, s'amuser ?'", a-t-il confié. Et de s'emporter avec exaltation : "Quand on va à Disney, il y a plus que des grands 8. Il y a Space Montain, Rock'n'roller Coaster, Crush's Coaster aussi que j'adore, c'est le manège que j'adore le plus, c'est une plate-forme qui tourne. C'est un grand 8 pas fixe, on ne sait pas dans quel virage on va arriver. C'est magnifique, c'est irrésistible."

André Dussollier est tellement passionné qu'il note "tout ce qui passe, tout ce qui est signalé" en France comme à l'étranger dans ce domaine sur "un petit carnet". Il avoue même : "Je suis prêt à payer ce qu'il faut pour pouvoir faire ça toute la journée." Ou encore : "Ça fait oublier tout, complètement, c'est presque l'égal d'un plaisir sur scène."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.