Amel Bent : ce métier déroutant qu'elle voulait faire petite

Amel Bent : ce métier déroutant qu'elle voulait faire petite
Amel Bent au village Roland-Garros le 6 juin 2019, à Paris.

Interviewée par Télé-Loisirs ce lundi 29 mars 2021, la chanteuse Amel Bent à fait part de l'un de ses petits secrets en dévoilant le métier qu'elle voulait petite fille. Une révélation amusante et surtout très éloignée de la chanson !

Chaque samedi soir, c'est une Amel Bent souriante, parfois même émue que nous retrouvons dans l'émission The Voice sur TF1. Et si sous ce sourire et ses quelques larmes se cachait une femme redoutable ? Ce lundi 29 mars, la coach s'est confiée dans les colonnes du dernier Télé-loisirs et a avoué sa fascination pour les faits divers et les tueurs en série. "Quand j'étais ado, j'envisageais d'embrasser le métier de profiler. J'étais persuadée que c'était ce que j'allais faire de ma vie." La chanteuse ne cache pas qu'elle a "commencé des recherches sur ce sujet" et qu'elle n'a "jamais arrêté".

"Je découvre un nouveau tueur chaque jour"

La chanteuse s'est même procurée "L'encyclopédie des tueurs en série" et lorsqu'elle n'est pas sur scène, elle aime prendre le temps de se plonger dans des histoires sordides. "C'est un livre en trois tomes que je lis avant de me coucher. Je découvre un nouveau tueur chaque jour. C'est classé par pays et je peux vous le dire, il y en a partout dans le monde." Au-delà de cette passion quelque peu déconcertante, Amel Bent tente "de comprendre comment des individus peuvent perdre toute humanité et devenir ces êtres cruels et sans aucune empathie". "Mon domaine de recherche, c'est la psychopathie des tueurs en série. Ceux qui affichent plus de trois meurtres, dans un laps de temps défini et avec un mode opératoire précis", conclut-elle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.