Amel Bent a "dormi dehors" pour passer le casting de Nouvelle Star

Amel Bent a "dormi dehors" pour passer le casting de Nouvelle Star
Amel Bent au village de Roland-Garros à Paris, le 6 juin 2019.

Lundi 25 janvier 2021, sur France 2, Amel Bent sera à l'affiche du téléfilm "Les sandales blanches", dans laquelle elle incarnera une fille issue des bidonvilles algériens de Nanterre et devenant cantatrice. Interrogée à cette occasion par Télé 7 Jours, elle a révélé qu'elle partageait des points communs avec son personnage.

Aujourd'hui, tout semble sourire à Amel Bent. Outre sa carrière de chanteuse, l'interprète de Ma Philosophie fait l'unanimité en tant que coach de The Voice et brille par sa nouvelle silhouette témoignant de son épanouissement personnel. Pourtant, tout n'a pas toujours été rose dans la vie de l'artiste. "Nous avons notamment cet instinct de survie en commun", a-t-elle expliqué à Télé 7 Jours, en se comparant à son rôle de Malika Bellaribi dans "Les sandales blanches".

"Je courais les castings car, pour moi, c'était une question de survie"

Amel Bent a poursuivi en établissant un parallèle entre son début de carrière et celui de son personnage, condamné à ne jamais marcher : "Pour elle, chanter, réussir dans le chant, c'est sortir de la misère. J'avais ça en moi à mes débuts. Je courais les castings car, pour moi, c'était une question de survie. Comme Malika, j'ai dû affronter la barrière sociale, la pauvreté... Quand tu n'as pas d'argent, c'est compliqué de se lancer."

"Pour me rendre à mes castings, notamment celui de Nouvelle Star, sur M6, j'ai pris un train sans billet. J'ai également dormi dehors", a fini par révéler la chanteuse avant de conclure : "C'est ça, la réalité et le message de ce téléfilm, quand tu viens d'un milieu défavorisé, tu as l'impression que tu ne t'en sortiras jamais."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.