Amanda Lear et ses amants : "J'ai fermé la boutique !"

Amanda Lear et ses amants : "J'ai fermé la boutique !"
Amanda Lear à l'avant-première du film "Les Indestructibles 2" au cinéma le Grand Rex à Paris, le 17 juin 2018.

Émilie Nougué

À l'occasion de la sortie de son livre "Délires" (Cherche-Midi), l'égérie de Salvador Dali se confie à Closer sur sa vie sentimentale et révèle avoir fait une croix sur l'amour.

"J'ai fermé la boutique !", lance Amanda Lear au cours de cet entretien paru le 9 novembre 2018. Pour elle, les amants, "c'est fini". "Le dernier a été Manuel, un Italien, avec lequel j'ai vécu quatre ans et demi.Il est maintenant marié et père de famille", précise-t-elle.

Celle qui tient à garder son âge secret ajoute que "les jeunes gens d'aujourd'hui sont directs". "Ça va de 'Vous êtes charmante' à 'T'es trop bonne !'", indique-t-elle. Et de poursuivre : "Il y en a un peut-être qui se décidera... Mais ce n'est pas ce que j'ai en tête actuellement."

La peinture comme thérapie

Après avoir "enchaîné quatre pièces pendant sept ans", Amanda Lear laisse également de côté les représentations sur scène pour permettre à son corps "de se reposer" : "Je vis chez moi, en Provence au milieu de mes oliviers et mes dix chats. Et je peins. Mes amies sont aujourd'hui alcooliques, droguées ou nymphomanes. Moi, je peins. C'est ma thérapie."

Parmi les ex-amants célèbres de cette artiste touche-à-tout figurait le chanteur britannique David Bowie. Amanda Lear a aussi longtemps été la muse de Salvador Dali et vivait à ses côtés avec Gala, l'épouse de ce dernier. À ce propos, elle indique que le peintre espagnol était amoureux d'elle, mais que cet amour n'a pas été consommé. En effet, Salvador Dali était impuissant. "Il en parlait lui-même", ajoute-t-elle. Il a toujours dit : 'Il n'y a rien à faire'."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.