Alexandre Brasseur : son hommage public empreint de nostalgie à son père décédé

Alexandre Brasseur : son hommage public empreint de nostalgie à son père décédé
Claude et Alexandre Brasseur à la générale de la pièce "A tort et à raison" à Paris, le 22 septembre 1999.

Trois semaines après le décès de Claude Brasseur, son fils Alexandre Brasseur lui a rendu un hommage public, mardi 12 janvier 2021 sur Instagram.

Le 22 décembre dernier marquait la mort d'une figure du cinéma français, Claude Brasseur. Son fils également comédien, Alexandre Brasseur, vu dans "Le Bureau des Légendes" et "Demain nous appartient",était resté discret suite à sa disparition. Jusqu'au jour des obsèques, le 29 décembre à l'église Saint-Roch à Paris, l'homme avait préféré taire sa peine. Mais au cours de la cérémonie funéraire, l'enfant avait adressé un bouleversant message à son patriarche : "La mort est triste mais la vie est belle. Et Dieu sait qu'il l'aimait effrontément. Tu me disais que ta seule petite ambition serait de faire partie de la nostalgie de demain. Je crois que nous tous ici, avons déjà la nostalgie d'hier. Merci Papa ! On t'aime." Cet hommage n'était pas le dernier au monstre du 7ème art puisque sa célèbre progéniture a posté un cliché évocateur, fort en émotion, sur son compte officiel Instagram.

Entourée de deux carrés noirs, une publication lumineuse attire l'oeil. Sur une scène, deux hommes sont immortalisés de dos, depuis les backstages, en pleine accolade face au public. En mémoire du bon vieux temps, Alexandre Brasseur a sobrement commenté en légende : "Encore un soir." Un post authentique et nostalgique qui a touché les internautes.

Le 5 janvier dernier dans Paris Match, le comédien avait aussi évoqué son géniteur en ses termes : "Il est parti un 22 décembre, le jour de la naissance de son père. À leur manière, ils se sont rapprochés pour l'éternité, avait-il écrit. (...) J'ai aimé mon père sans condition. Je me souviendrai toujours de la chaleur de ses mains quand il vibrait. Il était brûlant. Il était vivant."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.