Alexandra Lamy... Pourquoi les stars postent des photos d'elles avant 15 ans ?

Alexandra Lamy... Pourquoi les stars postent des photos d'elles avant 15 ans ?
Alexandra Lamy à l'avant-première de "Chamboultout" au cinéma Kinépolis à Lomme, le 21 mars 2019.

Ces derniers jours sur Instagram, Alexandra Lamy, Laurence Boccolini, Enora Malagré ou encore Elisa Tovati ont posté des photos d'elles à l'adolescence. Une façon pour elles de se positionner contre la proposition de loi adoptée le 21 janvier 2021 par le Sénat, et fixant à 13 ans le seuil de non-consentement sexuel.

Dans cette proposition de loi d'Annick Billon, l'âge au-dessous duquel un mineur ne peut consentir à un rapport sexuel avec un adulte est fixé à 13 ans. Trop jeune, pour la sénatrice Laurence Rossignol, qui a proposé de relever le seuil à 15 ans. Son amendement n'ayant pas été entendu, de nombreux anonymes et personnalités se sont insurgés contre ce vote, rappelant l'insouciance et les préoccupations réelles des filles de 13 ans.

"J'ai une tête à consentir à une relation sexuelle ?!"

"J'ai 13 ans, je n'aime que mes parents, mon chat, mes copines et les Beatles. J'aime aller en vacances avec mon grand-père à Ouistreham, pêcher avec mon papa, avoir un nouveau tutu pour le cours de danse et danser Le Lac des cygnes", a écrit Laurence Boccolini en légende d'une photo d'elle à 13 ans. "J'avais 13 ans. Et j'ai été violée par David Hamilton. Aurais-je pu être consentante ?", a pour sa part écrit Flavie Flament sous un cliché d'elle enfant, en train de faire des bulles de savon.

"J'ai 13 ans, j'ai une tête à consentir à une relation sexuelle ?!", a souligné Alexandra Lamy tandis qu'Enora Malagré a partagé : "Voilà à 15 ans, on a cette tête ! Des toutes petites !!!!!" Elisa Tovati, Andréa Bescond ou encore Marie Fugain sont aussi montées au créneau, réclamant un âge du consentement fixé à 15 ans, et 18 ans en cas d'inceste ou situation de handicap.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.