Alessandra Sublet : "Je ne suis pas sûre de pouvoir revivre en couple"

Alessandra Sublet : "Je ne suis pas sûre de pouvoir revivre en couple"
Alessandra Sublet à la 26e édition des Trophées du Film Français 2018 au Palais Brongniart à Paris, le 5 février 2019.

Solène Filly

En couverture de l'édition du 21 août 2019 de Paris Match, l'animatrice de TF1 y évoque son travail, ses vacances et ses amours...

Si pour l'heure c'est en Corse qu'elle passe son été et plus précisément à Porto-Vecchio, à la rentrée, Alessandra Sublet aura un programme bien plus chargé. Car en plus de reprendre la présentation de C'est Canteloup, elle officiera également dans deux nouvelles émissions : en tant que jurée dans Mask Singer et en tant qu'animatrice de Who Bares Wins, un programme dans lequel des personnalités réalisent un strip-tease. Si côté boulot, donc, tout roule pour Alessandra Sublet, il semblerait que ce soit aussi le cas côté coeur.

Les enfants d'abord

Ainsi, lorsque Paris Match lui demande si elle a un nouvel homme dans sa vie, elle répond prudemment : "Disons qu'il y a quelqu'un de très proche." Mais celle qui s'est mariée, puis séparée, à deux reprises compte désormais faire passer ses désirs en premier. "Je ne suis pas sûre de pouvoir revivre en couple. Je suis à un stade où je souhaite faire exactement ce dont j'ai envie, quand j'en ai envie. Je suis prête à toutes les concessions du monde pour mes enfants, mais je ne suis pas prête du tout à les faire pour un homme", explique-t-elle. Être mère célibataire ne lui fait d'ailleurs pas peur du tout : "J'adore cette nouvelle vie de femme seule avec mes enfants."

Quant à un éventuel troisième mariage, Alessandra Sublet ne semble pas vraiment convaincue : "La première fois, j'avais 30 ans. Réflexion faite, je pense que je ne suis pas très forte pour le mariage... Mais je m'aperçois que, finalement, je n'en ai pas besoin. (...) J'ai sous les yeux le modèle de mes parents qui sont ensemble depuis plus de 50 ans. Est-ce que ça m'aurait plu ? Je ne crois pas. Je trouve génial de ne pas savoir ce que la vie nous réserve."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.