Alessandra Sublet amoureuse et heureuse : "J'ai travaillé pour ça"

Alessandra Sublet amoureuse et heureuse : "J'ai travaillé pour ça"
Alessandra Sublet prend la parole autour de la table ronde 'Elles ont osé' pendant le festival 'Lyon Gagne Avec Ses Femmes', le 14 novembre 2019.

Dans un entretien accordé à Télé-Loisirs et paru lundi 5 octobre 2020, Alessandra Sublet raconte ce qui fait son bonheur dans la vie et comment elle a pu l'atteindre. L'animatrice, qui est "plus que jamais heureuse", a fêté le même jour son 44e anniversaire.

La pétillante animatrice s'est confiée dans les colonnes de Télé-Loisirs. Celle qui vient de souffler ses 44 bougies aux côtés de son nouveau compagnon Jordan Deguen, qui lui soufflait sa 31e année, est très fière et bien sûr heureuse de tout ce qui lui arrive dans la vie, même si elle sait avoir provoqué ces chances.

"Quand on veut quelque chose (...) c'est possible de l'avoir"

La présentatrice de C à Vous de 2009 à 2013, qui a été encensée par son collègue actuel Nicolas Canteloup, est un électron libre à la radio et à la télé. Elle est désormais installée sur TF1 notamment aux commandes de la présentation de C'est Canteloup. Si sa carrière a connu des bouleversements, sa quête du bonheur n'a pas changé. Et Alessandra Sublet vient de l'atteindre, comme en témoignent les clichés d'elle et son de "Jo" publiés pour leur anniversaire. "13 ans nous séparent, mais tout nous réunit depuis longtemps maintenant", écrit-elle en signant "Best Team ever" ("meilleure équipe au monde") et "twins" (pour "jumeaux").

Alessandra Sublet sait qu'elle s'est "donné les moyens pour avoir la vie professionnelle et la vie personnelle (qu'elle) a." Elle déclare à Télé-Loisirs : "Je me suis apporté ce bonheur sur un plateau d'argent, grâce à des rencontres de personnes bienveillantes évidemment, mais j'ai travaillé pour ça. C'est important de le dire et de l'écrire. Surtout dans le contexte dans lequel on vit en ce moment."

Elle continue de développer sur ce que certains appellent sa chance : "On me dit trop souvent : 'Toi tu as de la chance.' Je réponds : 'Non, je sors d'un milieu où personne n'aurait imaginé que je mette un pied sur un plateau de télévision.' C'est important de prêcher cette parole-là pour ceux qui nous lisent ou nous écoutent. Quand on veut quelque chose, que ce soit professionnel ou personnel, c'est possible de les avoir." Elle conclut son entretien en rappelant qu'elle est "plus que jamais heureuse". Car à 44 ans, elle a"tout ce dont (elle) aurait peut-être jamais rêvé avoir".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.