Alain Souchon : "On ferait n'importe quoi pour Jane Birkin"

Alain Souchon : "On ferait n'importe quoi pour Jane Birkin"
Alain Souchon et Jane Birkon lors de la Cérémonie des 7 d'Or, en 1988.

Dans le numéro de mars de Marie Claire, le chanteur Alain Souchon se confie sur sa carrière et sur sa solide amitié avec Jane Birkin, rencontrée sur le tournage du film de Jacques Doillon "Comédie" (1987).

À bientôt 76 ans, le chanteur des titres Foule Sentimentale et Allô Maman Bobo n'a rien perdu de sa vitalité. Dans ses mémoires, la muse de Serge Gainsbourg le loue comme un ami d'exception. Jane Birkin est une fidèle complice de l'artiste, depuis qu'ils ont partagé l'affiche du long-métrage "Comédie", signé Jacques Doillon, un autre de ses compagnons. Un lien indéfectible les unit comme Alain Souchon aime à le rappeler dans les colonnes de Marie Claire : "C'est elle qui est formidable, pas moi. On ferait n'importe quoi pour Jane."

"Elle est si merveilleuse qu'on a tout le temps envie de l'aider"

En décembre 2008 dans une interview croisée au Madame Figaro, la mère de Charlotte Gainsbourg contait une anecdote le concernant : "Une autre fois, tu avais su, par ma copine Gabrielle, que j'étais terriblement malheureuse. À cette époque, il n'y avait pas d'Eurostar. J'avais pris l'avion. Tu étais à l'aéroport Charles-de-Gaulle, caché derrière un journal. Je t'ai demandé : 'Qu'est-ce que tu fais là ?' Et toi : 'Je passais par là.' Ce qui était absolument faux, bien sûr. Tu m'as emmenée dîner pour m'expliquer que les garçons, quand ils vous font une entourloupe, ce n'est pas si grave..."

Douze ans après, le musicien, qui disait d'elle qu'elle était "une oeuvre d'art", explique modestement : "C'était la moindre des choses d'aller la chercher. Faut pas dans cette histoire me faire passer pour un gars serviable, Jane est si merveilleuse qu'on a tout le temps envie de l'aider."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.