Alain Delon "se repose" après avoir fait un AVC et une hémorragie cérébrale

Alain Delon "se repose" après avoir fait un AVC et une hémorragie cérébrale
Alain Delon à la montée des marches du film "Une vie cachée" lors du 72e Festival de Cannes, le 19 mai 2019.

Après un AVC annoncé par Closer en juin dernier, le magazine Voici a donné des nouvelles de l'acteur de 83 ans, jeudi 8 août 2019, précisant que ce dernier était toujours hospitalisé et était "au plus mal". Dans la foulée, son fils, Anthony Delon, a tenu à rétablir la vérité.

Mi juillet dernier, selon Voici, "une hémorragie cérébrale soudaine manque d'emporter" la star du cinéma déjà victime d'un accident vasculaire cérébral (AVC) quelques semaines plus tôt. Qu'en est-il vraiment ? Le fils aîné de l'acteur s'est confié à l'AFP via un communiqué envoyé peu après ces révélations. "Mon père a fait un accident cardiovasculaire et une légère hémorragie cérébrale", a expliqué Anthony Delon, souhaitant se montrer rassurant avant de préciser : "Il a été opéré à la Pitié-Salpêtrière, où il est resté trois semaines en soins intensifs. Toute la famille s'est relayée à son chevet, mon frère (Alain-Fabien), ma soeur (Anouchka) et ma mère Nathalie."

En plein rétablissement

L'état de santé d'Alain Delon semble aujourd'hui bien moins alarmant. Le comédien serait d'ailleurs en train de se rétablir d'après les dires de son fils : "Ses fonctions vitales étant parfaites et son état stabilisé, selon les médecins, il est reparti en Suisse et se repose tranquillement dans une clinique." C'est désormais Anouchka Delon, résidant sur place, qui "suit son rétablissement de près" et tient informé le reste de la famille "des progrès quotidiens" du patriarche.

Néanmoins, toujours d'après Voici, "si certains signes sont aujourd'hui 'encourageants', son état général reste des plus préoccupants, et ses proches continuent de retenir leur souffle". Des proches qui, en plus, se "déchirent" à en croire le magazine. "À l'hôpital, malgré l'importance de la situation, le climat entre Anouchka et ses frères était absolument glacial. Ils ne communiquaient quasiment pas", a fait savoir une source proche du clan Delon au magazine, lequel explique qu'Anthony et Alain-Fabien étaient "farouchement opposés" au transfert médical de leur père en Suisse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.