Alain Bernard : son combat pour sa mère, possible cobaye d'un chirurgien

Alain Bernard : son combat pour sa mère, possible cobaye d'un chirurgien
Alain Bernard lors des championnats de France de natation à Montpellier, le 23 avril 2009.

Dans un article du Parisien paru le 22 février 2021, l'ancien champion olympique de natation a alerté sur le sort de sa mère, qui aurait été victime d'une expérimentation médicale non désirée de la part d'un chirurgien. Alors que cette dernière souffre terriblement, il a appelé d'autres patients à se regrouper.

En janvier 2017, Éliane Bernard, 71 ans, se fait opérer du dos à l'hôpital de Gap à la suite d'une hernie discale. Elle subit alors une cimentoplastie discale, une technique "non validée en France" consistant à injecter du ciment dans la colonne vertébrale. "À aucun moment, il ne m'a précisé qu'il allait utiliser une nouvelle technique chirurgicale. Je n'ai jamais signé aucun document en ce sens. Il a agi sans mon consentement", a témoigné cette dernière au Parisien.

"Je m'inquiète vraiment pour l'avenir"

Depuis, Éliane Bernard connaît "une souffrance quotidienne". Et Alain Bernard, son fils, le vit très mal. "Il est insoutenable pour moi de la voir souffrir comme ça. Et surtout de ne pas avoir de solutions pour la soulager à part une nouvelle opération. Mais à son âge, avec les risques du Covid dans les hôpitaux, les cliniques, c'est hyperanxiogène. Je m'inquiète vraiment pour l'avenir", a confié le champion de natation et ex-participant de l'émission Dropped.

Soulignant, "en tant qu'ancien sportif", que "l'union fait la force", le nageur appelle les victimes potentielles à se réunir sous forme de collectif. "Pour dénoncer cette pratique abusive, recenser un maximum de patients lésés et recueillir leurs témoignages sur leurs douleurs, leur handicap, leur vie détruite. Pour qu'ils ne se sentent pas seuls. Les aider aussi dans leurs démarches, dans les procédures judiciaires qui vont être longues", a-t-il précisé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.