Affaire Polanski : Pascal Légitimus s'excuse après des propos polémiques

Affaire Polanski : Pascal Légitimus s'excuse après des propos polémiques
Pascal Légitimus au 9e dîner de gala des Nuits En Or à l'Unesco à Paris, le 17 juin 2019.

Alors que la sortie du film "J'accuse" a été entachée par de nouvelles accusations visant le réalisateur Roman Polanski, le comédien des Inconnus s'est exprimé sur le boycott de certains individus au micro de RMC. Mais ses propos en ont fait bondir plus d'un.

Le 9 novembre 2019, Le Parisien partageait le témoignage d'une Française accusant le cinéaste de l'avoir violée il y a plus de 40 ans. Si Roman Polanski a contesté les faits, sa dernière réalisation, "J'accuse", fait les frais de cette nouvelle accusation, la question du boycott se posant. Interrogé sur ce sujet sur le plateau des Grandes Gueules de RMC, vendredi 15 novembre, Pascal Légitimus a assuré qu'il était nécessaire de dissocier l'homme et l'artiste, révélant au passage considérer le mari d'Emmanuelle Seigner - lequel l'avait invité à "dîner" il y a 20 ans - comme "un homme vraiment charmant".

Une comparaison entre pédophilie et homosexualité qui ne passe pas

Des propos qui ont offusqué de nombreux internautes. Face aux critiques émises sur les réseaux sociaux, l'acolyte de Didier Bourdon et Bernard Campan a souhaité se défendre dans un message posté sur la page des Inconnus, et depuis supprimé. "Ce n'est pas parce que Polanski m'a invité à déjeuner il y a vingt ans et que j'aime ses films que je suis pour la pédophilie et que je le défends", a-t-il écrit avant de préciser : "Voltaire était raciste, Sade pervers, Céline vous savez, Genet, Cocteau, Trenet, homosexuels, et pourtant vous appréciez leurs oeuvres..." Cette dernière phrase, vue comme une comparaison entre pédophilie, homosexualité, racisme et antisémitisme, a créé une vive polémique.

Un dérapage à la suite duquel l'acteur a souhaité une nouvelle fois s'exprimer pour s'excuser auprès de celles et ceux qui ont été blessés et choqués. "Je me suis mal exprimé. Sous le coup de l'émotion, car ayant apprécié ses oeuvres auparavant, avant de connaître les détails de toute cette affaire. Je m'excuse auprès de vous et de la communauté LGBTQ+ pour mes propos flous", a-t-il précisé avant de conclure : "Je ne cautionne en rien, évidemment, les faits et gestes" de Roman Polanski.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.