Adriana Karembeu se confie sur son accouchement difficile

Adriana Karembeu se confie sur son accouchement difficile
Adriana Karembeu marraine de l'association "Premiers de cordée" organisait une journée Evasion au Stade de France à Saint-Denis, le 16 mai 2018.

Adriana Karembeu est en couverture du dernier numéro de Paris Match en kiosque jeudi 24 janvier 2019. À cette occasion, l'ex-top model s'est confiée sur son accouchement et sa nouvelle vie de maman, elle qui a accueilli son premier enfant en août dernier, à 47 ans.

Dans cet entretien accordé à Paris Match, Adriana Karembeu a expliqué que "la naissance de Nina a été un big bang." "Une explosion qui m'a frappée comme la foudre. Je peux dire que pour moi la vie a commencé quand j'ai accouché de ma fille", a-t-elle ajouté. Des mots forts qui tentent de traduire l'émotion de l'animatrice qui a donné la vie à son premier enfant à 47 ans, le 17 août 2018.

"Je me suis mise à genoux au milieu de la rue"

Si ce jour est certainement le plus beau de sa vie, Adriana Karembeu s'est tout de même livrée sur la difficulté de l'accouchement. Elle s'est ainsi souvenue : "Nous sommes partis et elles sont devenues si fortes (les contractions, NDLR) que je me suis mise à genoux au milieu de la rue (...) Deux heures plus tard, le travail d'accouchement commençait sous péridurale."

Heureusement, elle n'était pas seule à ce moment-là et a pu compter sur l'aide de son mari, Aram Ohanian. "Aram est resté tout le temps à mes côtés. Il était tout blanc et disait qu'il allait s'évanouir, à tel point que les infirmières s'occupaient plus de lui que de moi !", a-t-elle confié avant de conclure : "Puis j'ai aidé Nina à sortir, en la maintenant par les épaules, et je l'ai posée sur mon ventre avant que mon mari ne coupe le cordon. Nous étions tellement émus que nous avons pleuré tous les deux."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.