3 personnalités iconiques qui ont fait Mai 68

3 personnalités iconiques qui ont fait Mai 68
Daniel Cohn-Bendit à la conférence de rentrée d'Europe 1 à Paris, le 3 septembre 2014.

Alors que l'on célèbre cette année le cinquantenaire de Mai 68, le plus important mouvement social de l'histoire de France du XXe siècle, retour sur cette période de turbulences en trois figures contestataires.

Daniel Cohn-Bendit

S'il ne fallait citer qu'une personnalité iconique de Mai 68, ce serait lui : Daniel Cohn-Bendit, alias Dany le Rouge, était à l'époque étudiant à l'université de Nanterre. Cofondateur du "mouvement du 22 mars", qui demandait notamment l'amélioration des conditions de vie étudiantes, il s'est très vite imposé comme le leader et porte-parole de la révolte. Interdit de territoire par les autorités françaises jusqu'en 1978, il a ensuite débuté une carrière politique.

Jean-Paul Sartre

L'écrivain et philosophe, qui partageait la vie de la figure du féminisme Simone de Beauvoir, a 63 ans en 1968. Militant actif, il soutient la contestation dans la presse en interviewant Daniel Cohn-Bendit, en recueillant des témoignages à l'université de la Sorbonne ou en se rendant dans les usines en grève. C'est à lui que l'on doit la phrase accrocheuse "Élections, piège à cons", reprise par les manifestants soixante-huitards.

Nelly Kaplan

Du côté des femmes, la cinéaste Nelly Kaplan réalise durant cette période son premier long-métrage : "La Fiancée du pirate". Ce film va créer l'affolement au sein de la Commission de contrôle des films (autrement dit, la censure), car son personnage féminin, provocateur, transgresse les normes sexuelles et sociales de l'époque. Une oeuvre engagée qui a ouvert la voie à d'autres femmes cinéastes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.