Retour sur 10 divorces de stars particulièrement houleux

  • info
  • photos
Si les célébrités nous offrent parfois des histoires d'amour qui font rêver, certaines finissent mal... Guerres d'avocats, batailles pour la garde des enfants, suspicions de violence mentale et/ou physique ou encore harcèlement des médias, les affrontements entre anciens époux sont parfois violents. Découvrez dix couples de stars dont les divorces se sont révélés particulièrement houleux.
Chargement en cours
Johnny Hallyday et Adeline Blondieau se sont mariés et ont divorcé deux fois
Johnny Hallyday et Adeline Blondieau se sont mariés et ont divorcé deux fois
Le 9 juillet 1990, à seulement 19 ans, Adeline Blondieau épouse Johnny Hallyday. Le couple divorce deux ans plus tard pour finalement se remarier à Las Vegas le 16 avril 1994. Un an et un mois plus tard, en mai 1995, ils divorcent à nouveau. Leur idylle n'aura été qu'un enchaînement de hauts et de bas et les époux ne se sont jamais vraiment entendus. Très médiatisés, leurs deux divorces ont fait les choux gras de la presse. Encore très jeune, Adeline Blondieau en a beaucoup souffert. "À l'époque, j'étais dans une période un peu compliquée, je vivais mon second divorce avec quelqu'un de très médiatique. Et je m'étais fait remercier des endroits où je travaillais car ils avaient peur de me garder. Des représailles ou je ne sais pas quoi...", déclarait-elle en janvier 2020. Par l'intermédiaire de leurs avocats ou de témoignages dans la presse, les ex s'insultent de tous les noms et s'accusent des pires choses pendant des années. En 2015, la jeune femme crée le choc en déclarant que le Taulier l'aurait violée alors qu'elle avait 14-15 ans. Johnny se défend en rappelant que son ex est "coutumière de propos malveillants et répétitifs" à son encontre. "Elle était invivable, hystérique. À la moindre contrariété, elle balançait les chaises par la fenêtre. (...) C'est un serpent, elle me cocufiait tout le temps", écrivait-il ensuite dans son autobiographie. Des déclarations qui ont conduit Adeline Blondieau à attaquer Johnny Hallyday en diffamation et d'exiger 15 000 euros de dommages et intérêts. Leur bataille n'aura pris fin qu'à la mort du rockeur, en décembre 2017. Johnny Hallyday et sa femme Adeline Blondieau lors du "Desperados Biker Trophy" à Carpentras, le 5 juin 1994.
1/10
Perrine Némard, Webedia

Vos réactions doivent respecter nos CGU.