Ils ont été maltraités durant l'enfance et brisent le silence

  • info
  • photos
La violence au sein des foyers est un fléau qui peut toucher n'importe qui. Entre honte, culpabilité et peur, les langues ont du bien du mal à se délier. En racontant leurs histoires, les célébrités victimes de maltraitance tente de libérer la parole pour briser le tabou. À l'occasion de la Journée de la non violence éducative, le 30 avril, plongée au coeur des douloureux témoignages des célébrités.
Chargement en cours
Yann Moix : "Moi, mes parents m'attachaient et me fouettaient"
Yann Moix : "Moi, mes parents m'attachaient et me fouettaient"
Dans l'émission Balance Ton Post, jeudi 14 janvier 2021, alors qu'un troisième confinement pointait le bout de son nez, Yann Moix est revenu sur son enfance marquée par la violence. Un drame qu'il avait déjà évoquer dans son ouvrage "Orléans". "Frapper un enfant est un crime contre l'Humanité. (...) Moi, mes parents m'attachaient et me fouettaient avec des rallonges électriques, pendant des heures. Ma mère ricanait... On me faisait manger des excréments. On m'a laissé nu, pendant des heures par moins 3 ou moins 4 dehors, en slip", a raconté le réalisateur de "Podium" (2004). Yann Moix reçoit le prix Renaudot lors d'une cérémonie tenue au restaurant Drouant à Paris, le 4 novembre 2013.
7/10
M. B., Jellyfish France

Vos réactions doivent respecter nos CGU.