Ils ont été maltraités durant l'enfance et brisent le silence

  • info
  • photos
La violence au sein des foyers est un fléau qui peut toucher n'importe qui. Entre honte, culpabilité et peur, les langues ont du bien du mal à se délier. En racontant leurs histoires, les célébrités victimes de maltraitance tente de libérer la parole pour briser le tabou. À l'occasion de la Journée de la non violence éducative, le 30 avril, plongée au coeur des douloureux témoignages des célébrités.
Chargement en cours
Thierry Beccaro : "Je me sentais tout seul"
Thierry Beccaro : "Je me sentais tout seul"
Au début de l'année 2018, Thierry Beccaro a levé le voile sur son enfance plongée dans la violence à travers sa biographie "Je suis né à 17 ans" aux éditions Plon. Dans cette ouvrage qui a pour but "d'aider les gens qui souffrent" de "dire aux autres qu'il faut intervenir quand on constate des maltraitances" et de "montrer qu'on peut se sortir de tout avec du courage et du travail", l'animateur de Motus fait le récit de sa terrible histoire marquée par les coups de son père, comme il l'avait évoqué dans les colonnes de Télé Star lors de la sortie : "Je ne comprenais pas pourquoi cela me tombait dessus. Je me sentais tout seul. (...) Je me disais toujours : 'Qu'est-ce que je peux faire de mieux que de ne rien faire de mal ?" Portrait de Thierry Beccaro, pris le 26 août 2018.
2/10
M. B., Jellyfish France

Vos réactions doivent respecter nos CGU.