Actu-people

Vanessa Paradis : Rares confidences de sa soeur Alysson sur leur relation, "elle a été très présente"

Vanessa Paradis - Front Row au deuxième défilé de mode Haute-Couture Chanel au Grand Palais Éphémère lors de la Fashion Week Printemps-été de Paris, France. © Olivier Borde/Bestimage © BestImage, Olivier Borde

Dans l'émission L'Essentiel chez Labro, dimanche 22 janvier, Alysson Paradis s'est confiée sur sa relation avec sa soeur Vanessa, alors qu'elle n'avait que 3 ans quand l'ex-femme de Johnny Depp sortait son morceau Joe, le taxi, devenu très populaire par la suite. "Je n'en ai pas vraiment souvent souffert à part à l'école parce que les enfants sont assez cruels. Notamment après certains films où elle a pu avoir une image un peu sulfureuse, forcément, c'était sur moi que ça tombait", a-t-elle alors confié.

Des critiques jamais considérées comme "un élément de souffrance réelle". Car "je suis hyper fière de ce qu'elle fait et que c'est aussi mon tempérament de ne pas m'être mise dans cette position, a-t-elle expliqué. Et de s'exprimer sur la gentillesse dont sa soeur a toujours fait preuve à son égard : "Elle a été très présente et a porté un regard bienveillant sur moi. Mes parents, eux-mêmes, ne se comportaient pas comme des fans avec elle. Je n'ai pas grandi avec Vanessa Paradis la star, mais avec ma grande soeur."

Une famille très fusionnelle Une interview au cours de laquelle la compagne de Guillaume Gouix, avec qui elle est la mère de deux adorables fils, est également revenue sur ses rapports avec sa famille de manière générale, et notamment sur la façon dont celle-ci peut être perçue par les autres. "On est une famille très fusionnelle, tous (...) Je pense que ça peut être compliqué pour les gens autour de nous. De l'extérieur, on rentre dans un clan", a-t-elle déclaré, ajoutant qu'elle est "arrivée tard" mais qu'elle était "une enfant désirée et très attendue par toute la famille".

La tante de Lily-Rose a également évoqué la raison pour laquelle elle se prénomme Alysson : "C'est un prénom américain. Dans ma famille, une femme de chaque génération s'appelle Alice, à un moment dans son prénom. Ma mère s'appelle Corinne Alice et quand moi je suis arrivée, elle voulait m'appeler Alice. Sur un bateau dans lequel elle était, elle a entendu la petite fille du bateau, à côté, qui s'appelait Alysson. Et elle s'est dit : Génial, je vais l'appeler Alysson."

publié le 26 janvier, Bertrand Bielle, Purepeople

Liens commerciaux