Actu-people

Valérie Lemercier : Belle-maman grâce à un ex, rares confidences sur cet enfant qu'elle a elevé

Valérie Lemercier - Avant-Première du film "Aline" au Grand Rex à Paris. © Veeren/Bestimage © BestImage, Veeren/Bestimage

Mère de famille exemplaire dans son rôle de dame Béatrice dans Les Visiteurs, Valérie Lemercier (58 ans) a fait le choix de ne pas avoir d'enfants dans la vraie vie. Interviewée par Gala, l'actrice avait confié être totalement sereine face à cette décision.

L'actrice indiquait d'ailleurs que si l'occasion de devenir mère ne s'était pas présentée à elle, c'est qu'il y avait une raison et qu'elle n'aurait sûrement pas bien géré ce rôle. "Cela n'a pas pu se faire et ça n'était probablement pas vital pour moi. Si ça l'avait été, j'aurais eu des enfants (...) Je me demande si je n'aurais pas été une maman trop angoissée, si je n'aurais pas eu trop peur d'être responsable. Être responsable de quelqu'un m'effraie. (...) Je n'aurais jamais été la mère que j'imagine qu'il faut être."a-t-elle révélé.

Belle-maman du fils de son chéri (dont l'identité est toujours restée secrète), elle a cependant connu la maternité d'une manière différente. "La vie avec un enfant à la maison a été très joyeuse. J'ai élevé un enfant de ses 4 ans et demi jusqu'à ses 11 ans. J'ai toujours un lien fort avec lui. J'ai beaucoup aimé cette vie de famille", a affirmé Valérie Lemercier.

Un lien très fort Cette relation belle-mère/beau-fils n'a pourtant pas été facile au moment de leur rencontre comme elle l'expliquait aux journalistes de L'Obs en 2020 : "Ça n'a pas été très simple, au début, d'où l'idée de Cent pour cent cachemire (son quatrième film, sur les aléas de l'adoption, ndlr)." Au fil du temps et après avoir passé de plus en plus de moments ensemble, Valérie Lemercier a créé une relation indestructible avec son beau-fils. "J'ai adoré ce lien - un lien très fort", a-t-elle raconté.

En 2011, elle évoquait également son beau-fils auprès de Paris Match : "Je n'ai pas d'enfants, c'est vrai, mais j'ai un beau-fils, depuis trois ans. Il a 7 ans maintenant. Il est avec nous à peu près une semaine sur deux [...] Je voulais des enfants, puis je n'en voulais plus. Aujourd'hui, tout ça est derrière moi. Je n'ai aucun regret. J'ai eu tant d'autres choses !". En conclusion, elle ajoutait : "La relation avec un enfant qui n'est pas le sien me semble d'ailleurs presque plus belle..." Peut-on faire plus belle déclaration ?

publié le 29 janvier, Anouchka Volkov, Purepeople

Liens commerciaux