Actu people

Pierre Palmade "vivait en dehors de toute réalité financière" : sa soeur face à l'endettement de son frère

Reportage de BFMTV sur Pierre Palmade : il avait de gros soucis financiers, sa soeur lui avait vainement proposé une mesure de mise sous tutelle © BFMTV

Ce 28 février 2023, BFMTV a pu accéder à des informations capitales sur l'enquête portant sur l'accident dramatique provoqué par Pierre Palmade le 10 février dernier en Seine-et-Marne. Les analyses du bébé que portait la femme dans la voiture entrée en collision avec celle de l'humoriste ont indiqué qu'il était né "viable et vivant", cela appuie les poursuites pour homicide involontaire. Par ailleurs, les deux autres passagers de la voiture du comédien ont indiqué aux enquêteurs que l'utilisation d'un téléphone portable aurait contribué à faire dévier Pierre Palmade de sa file, ce qui expliquerait la collision brutale. À ses informations sur les circonstances du drame, la chaîne d'info en continu a également ajouté des éléments sur la situation financière de la star française de 54 ans.

Grand reporter de BFMTV, Vincent Vantighem a apporté des informations sur les problèmes d'argent de Pierre Palmade. Rongé par la drogue, un mal qui le gangrène depuis des années et dont il a reconnu la consommation excessive, il ne travaillait plus et touchait près de 5 000 euros environ par mois de droits d'auteur, ce qui ne couvrait pas son train de vie et notamment ses achats en stupéfiants.

L'une des soeurs de Pierre Palmade a été entendue par les enquêteurs et a révélé "que son frère était lourdement endetté", "qu'il vivait en dehors de toute réalité financière et qu'il avait des dettes notamment auprès de l'URSSAF, des impôts et de son producteur [...] estimées à 250 000 euros", apprend-on sur BFMTV. Ce qui explique pourquoi sa maison de Cély-en-Bière a été mise en vente. Sa soeur s'interrogeait également sur l'avenir de son appartement parisien situé dans le 3e arrondissement. "À ce titre, elle a expliqué qu'elle s'occupait de lui depuis 2017, et qu'elle lui avait vainement proposé à plusieurs reprises une mesure de tutelle, estimant que son frère n'était plus en mesure de gérer ses affaires", a déclaré le journaliste Vincent Vantighem.

Ecroué mais dans sa chambre d'hôpital

Le comédien qui a fait un AVC le 25 février a été placé lundi en détention provisoire. La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris a infirmé l'assignation à résidence de l'humoriste, sous bracelet électronique, dans le service d'addictologie d'un hôpital du Kremlin-Bicêtre.

Une autre enquête sur la détention d'images pédopornographiques vise également l'artiste, après un signalement effectué auprès des services de police. Un homme a été mis en examen samedi pour diffusion et détention d'images pédopornographiques, et placé sous contrôle judiciaire dans le cadre de cette enquête.

publié le 1 mars, Mafalda Betty, Purepeople

Liens commerciaux