Actu-people

Madonna transformée et méconnaissable, un proche balance : "Elle continuera peu importe ce que les gens disent"

Exclusif - Madonna à l'after-party au club "Delilah" lors de la 65ème édition de la cérémonie des "Grammy Awards" à Los Angeles. © BestImage

Voir la peau de son visage se remplir de rides ? Très peu pour Madonna. C'est la figure complètement lisse et donc méconnaissable que la chanteuse de 64 ans est montée sur la scène des Grammys ce week-end. L'interprète de Like a Virgin aurait presque fait oublier le léger incident du couple formé par Jennifer Lopez et Ben Affleck. Et pour cause : les fans ont eu beaucoup de peine à reconnaître leur idole en chair et en os. Depuis plusieurs mois, Madonna affiche un visage que personne ne lui connaissait auparavant et à toutes les mauvaises langues qui accusaient les filtres, il est donc bel et bien réel.

Traits tirés, joues presque bouffies, lèvres XXL... Les expressions sont nombreuses pour décrire le nouveau physique de la chanteuse. Mais aucune ne résonne de manière positive. Pour beaucoup et surtout pour l'un de ses proches, Madonna tente de vaincre une crainte : celle de vieillir. "Elle veut ressembler à la 'Madonna des années 2000' et parle d'elle-même à la troisième personne. Elle est très consciente que son visage est l'un des plus reconnaissables de la planète. Elle veut garder ses pommettes hautes parce que c'est pour cela qu'elle était célèbre", a révélé une connaissance au .

Malgré tout ce que le public peut dire ou penser d'elle, Madonna n'est pas près de s'arrêter : "Elle continuera à gonfler ses joues, peu importe ce que les gens disent d'elle et pensent qu'elle a l'air bizarre." Obsédée par son apparence, l'artiste américaine "ne se rend pas compte que cela la fait ressembler un peu à une caricature d'elle-même."

Madonna, reine des critiques

Lors de sa prise de parole pendant les Grammy Awards à Los Angeles, Madonna s'est attirée les foudres de nombreux internautes et n'a pas fait l'unanimité. Ou plutôt si, mais pas vraiment dans le bon sens. Elle a notamment été comparée à "un vampire de 2 700 ans qui mange des bébés et des petits animaux vivants", à E.T., à "une poupée Bratz" et une "momie." S'il y avait eu un prix pour la transformation la plus étonnante pendant la cérémonie, Madonna ne serait sûrement pas partie bredouille.

publié le 7 février, Charlotte Pletcher, Purepeople

Liens commerciaux