Actu-people

"Je vais mourir ici et personne ne le saura" : Julia Paredes défigurée et séquestrée, son terrible récit

Julia Paredes était l'invitée de Jordan De Luxe, dans "Chez Jordan", sur C8 © C8

Comment je vis avec l'endométriose. C'est le livre que Julia Paredes a sorti le 26 janvier dernier. Elle y évoque sa maladie et les conséquences que cela a eu ou a toujours sur sa vie. Pour l'occasion, la jeune femme de 33 ans était l'invitée de l'émission Chez Jordan, sur C8. Outre le sujet chirurgie esthétique, elle a fait une terrible révélation sur son passé amoureux.

Julia Paredes ne l'a jamais caché, elle a eu recours à deux augmentations mammaires, une rhinoplastie, s'est fait poser des facettes et fait des injections. Lors de son passage sur le plateau de l'émission de Jordan De Luxe, Julia Paredes n'a donc pas échappé à ce sujet. Et elle a fait face à une photo d'elle avant d'avoir recours à la chirurgie esthétique. L'occasion pour elle de se confier sur son mal-être à l'époque, ainsi que sur les moqueries qu'elle a subies lors de son enfance. "Mon nez avait une énorme bosse, il était long. J'ai eu le droit à Pinocchio, Cyrano de Bergerac pendant des années. Pendant mes années collège et lycée. Du coup, ça te rentre dans la tête. Et là, tu te dis : 'Tu peux te faire opérer, tu le fais.'"

Pour son nez, elle a déboursé 3 500 euros. Et elle a en partie été remboursée, car elle avait une déviation de la cloison nasale comme elle l'a confié au présentateur. "J'ai fait de la boxe. J'ai eu aussi un ex qui était un peu violent, qui m'a mis des coups dans le nez. Du coup, ça m'a un peu tordu le nez", a-t-elle confié dans un premier temps. Si elle allait poursuivre son histoire, Jordan de Luxe l'a interpellée sur le fait qu'elle avait eu un ex violent. Un sujet qu'elle n'avait jamais abordé auparavant. Pour la première fois, elle s'est donc livrée.

Je prenais cher "J'avais un ex très violent. J'ai fini à l'hôpital. Ma mère ne me reconnaissait plus, j'étais défigurée. (...) C'est vrai que de base, j'ai un nez un peu imposant mais il a été dévié à cause de ça. Ca a duré un peu longtemps, parce qu'on retombe toujours dedans", a poursuivi Julia Paredes. Des violences qui ont débuté, car son ex-compagnon en question était jaloux. "Je prenais cher. Un jour, il m'avait séquestrée pendant deux-trois jours dans mon appartement. Ma voiture est restée devant chez moi, donc mon travail ou mes voisins s'inquiétaient. Et en fait, on m'a retrouvée complètement défigurée. Heureusement, la police est arrivée. Il me donnait des coups de casseroles et tout. Je me suis dit : 'Je vais mourir ici et personne ne le saura.' Je me suis réveillée heureusement. J'ai entendu taper et c'était la police", a-t-elle raconté.

A l'époque, la maman de Luna (5 ans) et Vittorio (1 an) a porté plainte. Mais rien ne s'est passé depuis. De douloureux souvenirs.

publié le 17 février, Laïa Dabri, Purepeople

Liens commerciaux